Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Chine dépose 25% des brevets liés à l'impression 3D

18 Novembre 2015, 19:37pm

Publié par Grégory SANT

Publiée par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), une récente étude intitulée « Rapport 2015 sur la propriété intellectuelle dans le monde » s’intéresse aux dépôts et demandes de brevets dans les secteurs de l’impression 3D, de la robotique et de la nanotechnologie. On y apprend notamment comment la Chine aurait réalisé depuis 2005 plus d’un quart des demandes de brevet lié à l’impression 3D, soit la part la plus élevée tous pays confondus.

Concernant le reste du monde, le rapport publié par l’organisation des Nations Unies démontre que l’Allemagne, les États-Unis, le Japon, la Corée du Sud et le Royaume-Uni représentent au global environ 75% des demandes et dépôts de brevet liés à l’impression 3D (voir Figure 3.2).

Il est intéressant de noter que la plupart des brevets sont déposés par des entreprises alors que les universités et le secteur public ne représentent qu’une faible part (moins de 16%) des demandes (voir Figure 3.3).

Les entreprises américaines sont ainsi à l’origine de la majorité des demandes, avec 3D Systems et Stratasys en tête des principaux déposants et General Electric et United Technologies figurant parmi les 10 principaux déposants. Trois entreprises allemandes, à savoir Siemens, MTU Aero Engines et EOS, ainsi que trois entreprises japonaises, à savoir Mitsubishi, Hitachi et Toshiba, viennent compléter la liste des 10 principaux déposants dans le domaine des technologies d’impression 3D.

De son côté, la Chine connait un réel bond des dépôts de brevet à partir de 2005, notamment par le biais d’entreprises comme TierTime ou Hunan Farsoon, mais aussi par de nombreuses universités et organismes de recherche public aidées par le gouvernement. La Chinese Academy of Sciences, la Huazhong University of Science & Technology, la Xi’an Jiaotong University, la South China University of Technology, la Harbin Institute of Technology et la Beijing University of Technology comptent ainsi près de 230 brevets déposés depuis 1995.

Le rapport inclut les brevets concernant aussi bien les procédés de fabrication, les composants des machines, les matériaux d’impression, les logiciels fournis avec les imprimantes 3D ou les designs d’objets imprimables en 3D commente l’OMPI.

Le rapport sur la propriété intellectuelle dans le monde est publié tous les deux ans et analyse les tendances dans certains domaines de la propriété intellectuelle. Les rapports précédents portaient sur le rôle des marques sur le marché mondial et sur le nouveau visage de l’innovation.

Source : 3DNatives.com

Commenter cet article