Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qwant s'interesse aux jeunes

8 Décembre 2015, 19:55pm

Publié par Grégory SANT

Qwant a présenté sa nouvelle version du moteur de recherche, pour enfant cette fois ! Le concurrent de Google a mis au point cette version Junior, car les utilisateurs en culottes courtes seront les utilisateurs de demain, les fidéliser depuis la tendre enfance, c’est donc une façon de s’assurer l’avenir.

▶ Retrouvez toutes les chaines thématiques Presse-citron

Qwant investit la recherche des enfants avec Qwant Junior

La version de Qwant offre plusieurs éléments importants de sécurité, afin de garantir aux parents une navigation sans problème pour leurs bambins. Le récent scandale du piratage de VTech le spécialiste des jouets dont nous parlions dans cet article, est une preuve que désormais les hackers s’attaquent à toutes les cibles, même les enfants. La sécurité n’est donc pas un luxe et le moteur de recherche a bien pris en compte ce paramètre.

Qwant a d’ailleurs affirmé qu’il prenait en compte : « le respect de la vie privée des internautes (Qwant Junior ne conserve pas l’historique de recherche des enfants) et la neutralité des résultats. Il est dépourvu de traçage, de publicité et de produits marchands ».

Espérons que Qwant pourra tirer parti de cette nouvelle stratégie, mais il aura fort à faire, car il n’est pas le seul sur ce créneau, Bing propose par exemple une version pour enfant également. De plus, même si Google n’a pas pris la même décision, il a toutefois eu une initiative allant dans ce sens en proposant la fonction SafeSearch.

Pour s’attaquer à deux niches différentes sur la même tranche d’âge des 6 -13 ans, Qwant a été plutôt astucieux, car en réalité Qwant Junior a été décliné en deux versions. La première accessible sur cette URL Qwantjunior.com, s’adresse aux enfants qui surfent depuis chez eux, la seconde que l’on trouve à cette URL junior.qwant.com est une version bloquée, destinée aux écoles et accessible uniquement via un code de l’éducation nationale.

Qwant a expliqué : « On privilégie les contenus pédagogiques, en écartant les sites commerciaux. Ce moteur fonctionne sur un système de liste blanche et de liste noire. La liste blanche comprend plus d’un million de sites à visée éducative. La liste noire contient 4 millions de sites : en gros, tout ce qui concerne les drogues, la violence ou la pornographie ».

Source : press-citron.net

Commenter cet article