Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des cellules solaires auto-nettoyantes

8 Janvier 2016, 17:59pm

Publié par Grégory SANT

Au cours des dernières années, des discussions complexes à propos de l'exposition géographique des cellules solaires - sud ou ouest - a probablement laissé certains clients perplexes quant à la meilleure façon d'orienter leurs panneaux.

Les chercheurs tentent désormais de résoudre ce problème en développant des cellules solaires capables de capturer la lumière à partir de presque n'importe quel angle, avec en bonus, des panneaux auto-nettoyants. Leur rapport figure dans la revue ACS Nano.

Les panneaux solaires commerciaux fonctionnent mieux lorsque le soleil les atteignent à un certain angle. Au départ, les experts avaient suggéré d'orienter les panneaux solaires au sud afin de recueillir le plus d'énergie en provenance du soleil. Mais un rapport de 2013 publié par Pecan Street, une organisation de recherches sur l'énergie, conseillait de basculer les systèmes vers l'ouest pour en maximiser l'efficacité.

Une analyse plus poussée a mis en évidence que la détermination de l'angle idéal est plus compliqué - en substance, cela dépend de l'endroit où vous vivez. Et même si les clients obtiennent un positionnement correct, ils sont encore perdants sur l'efficacité parce que la plupart des systèmes résidentiels ne peuvent pas se déplacer ou s'ajuster sur la course du soleil dans le ciel. Jr-Hau Il, Kun-Lai Yu et ses collègues du département d'optiques et de photoniques du Centre National de l'Université de Taiwan ont voulu remédier à cette lacune.

Les chercheurs ont donc développé un revêtement en verre qui intègre des "nanotiges" ultraminces et des "nanomurs" en nid d'abeilles pouvant aider les cellules solaires à récolter la lumière du soleil sous plusieurs angles. Le rendement de la cellule pourrait ainsi atteindre entre 5,2 à 27,7%, en fonction de l'angle de la lumière, tandis que l'amélioration de l'efficacité énergétique pourrait monter jusqu'à 46%.

Le matériau a également repoussé la poussière et la pollution qui entravent l'absorption des rayons et donc la convertion en électricité. Le nouveau revêtement de verre a permis de maintenir les panneaux solaires à l'extérieur, à un niveau optimal pendant six semaines, tandis que le rendement a chuté sur la même période avec un revêtement non modifié.

Source : enerzine.com

Commenter cet article