Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des chaussures qui rechargent votre smartphone

1 Mars 2016, 20:09pm

Publié par Grégory SANT

Des chercheurs de l'Université de Wisconsin-Madison (UWM) ont mis au point un mécanisme qui pourrait lorsque vous êtes en train de marcher, recharger la batterie de votre smartphone tout simplement en le branchant sur votre chaussure.

Une technologie innovante de récupération et de stockage de l'énergie développée par des ingénieurs en mécanique de l'UWM aurait la capacité de réduire notre dépendance vis à vis des batteries de nos appareils mobiles, et de nous assurer ainsi de l'énergie n'importe où, n'importe quand.

Dans un article publié le 16 novembre 2015, dans la revue Scientific Reports, Tom Krupenkin, un professeur de génie mécanique à l'UWM, et J. Ashley Taylor, chercheur principal au Département de génie mécanique de l'UWM, ont décrit une technologie de récupération d'énergie particulièrement bien adaptée pour capter l'énergie du mouvement humain vers des dispositifs électroniques mobiles d'alimentation.

La technologie intégrée aux chaussures permet de capturer l'énergie produite par l'homme lors de la marche avant de la stocker pour une utilisation ultérieure.

Les chaussures génératrices d'énergie pourraient être particulièrement utiles pour les militaires. En effet, les soldats portent actuellement des batteries assez lourdes capables d'alimenter leur radio, leur appareil GPS et leur lunette de vision nocturne. Ce dispositif pourrait par ailleurs fournir une source d'énergie alternative à des gens situés dans des régions éloignées voire dans des pays en développement où il manque des réseaux électriques adéquats.


Leur approche tire parti de "l'électromouillage inverse," un phénomène que Tom Krupenkin et J. Ashley Taylor ont utilisé dès 2011. Ainsi, comme un liquide conducteur interagit avec une surface revêtue de nanofilm, l'énergie mécanique est convertie directement en énergie électrique énergie.

La méthode "d'électromouillage inverse" peut produire de l'énergie utilisable, mais il nécessite alors une source d'énergie d'assez haute fréquence - comme une source mécanique qui vibre ou qui tourne rapidement. Pour surmonter ce problème, les chercheurs ont développé ce qu'ils appellent la méthode "barboteur". Celle-ci combine "l'électromouillage inverse" avec la croissance et l'effondrement de bulles.

Le dispositif de barbotage - qui ne contient aucune pièce mécanique mobile - se compose de deux plaques plates séparées par un petit espace rempli d'un liquide conducteur. La plaque du fond est recouverte de petits trous à travers desquels se forme des bulles de gaz sous pression. Les bulles grossissent jusqu'à ce qu'elles soient assez grandes pour toucher la plaque supérieure, ce qui provoque son effondrement.

La croissance rapide et répétitive suivie de l'effondrement des bulles pousse ainsi le fluide conducteur d'avant en arrière, générant une charge électrique.

Les chercheurs affirment que leur méthode pourrait potentiellement générer des densités de puissance plus élevées - beaucoup de watts par rapport à la superficie totale du générateur - permettant à des appareils plus petits et plus légers de récupérer l'énergie.

Source :enerzine.com

Commenter cet article