Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des trous dans les ailes pour améliorer les performances des avions

31 Mars 2016, 17:48pm

Publié par Grégory SANT


A340-300. Illustration: Techno-science.net/JYB

Les effets des couches limites jouent un rôle très important dans la détermination de la traînée d'un avion. Des chercheurs financés par l'UE ont développé une technologie pour le forage de trous d'aspiration dans les principaux composants qui produisent la traînée des avions, comme les bords d'attaque des ailes et les empennages horizontaux, qui devraient entraîner d'importantes économies d'énergie.

Un moyen efficace de réduire la traînée due au frottement superficiel d'un avion est de maintenir une condition appelée flux laminaire dans laquelle l'air glisse sur les surfaces de l'avion sans devenir turbulent. Les petites imperfections de surface ou les perturbations peuvent toutefois gâcher le flux laminaire. De nombreuses expériences en laboratoire et des tests en soufflerie ont démontré qu'une telle condition peut être réalisée d'une autre manière: l'aspiration peut retarder la transition de la couche limite du flux d'air d'un flux luminaire en flux turbulent.

Dans le projet CLEANSKY-LBD (Adaptation of a generic wind tunnel model for attachment line transition measurements), les chercheurs ont réussi à développer un système de forage laser qui produit 400 minuscules trous par seconde d'un diamètre entre 50 et 100 ?m.

À l'aide d'un laser puissant à base de fibres, l'équipe a obtenu des trous sans bavures, qui augmentent le frottement et la chaleur non désirés. Elle a également surmonté des obstacles liés à la stratégie de forage et au système de fixation, garantissant un forage rapide et une distribution homogène dans un panneau de deux mètres de long. La peau d'aspiration perforée était intégrée dans un modèle de soufflerie avec des inserts interchangeables.

La trainée de frottement de la peau représente presque 50 % de la trainée totale d'un avion. La technologie CLEANSKY-LBD contribue grandement aux objectifs ambitieux du programme Clean Sky de réduction de la consommation de combustible et des émissions de dioxyde de carbone liées. La production réussie d'inserts pour les tests de soufflerie peuvent réduire les coûts et le temps de commercialisation de la technologie des trous d'aspiration.

Source : techno-science.net

Commenter cet article