Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalite mélangée par Magic Leap

21 Avril 2016, 17:31pm

Publié par Grégory SANT

Magic Leap est sans doute la start-up la plus secrète des Etats-Unis. Elle ne s’est même pas installée dans la Silicon Valley mais au fin fond de la Floride, loin des yeux curieux. Mais ce qu’ont vu Google et le Chinois Alibaba les ont convaincus d’investir, avec d’autres, 1,4 milliard de dollars. Après la vidéo dévoilée mardi, on commence à mieux comprendre pourquoi.

Comme HoloLens, Magic Leap propose une réalité « mélangée ». Comprendre une super-réalité augmentée dans laquelle le réel et le virtuel sont tellement bien superposés, grâce à des lentilles secrètes, que le cerveau est persuadé qu’il s’agit d’un seul monde magique. Mais la grosse différence avec le casque de Microsoft, c’est que le champ de vision semble bien plus large (la vidéo n’est pas une composition de truand). Et que selon Wired, « on ne distingue pas les pixels », ce qui accentue l'immersion.

Le cerveau, un « processeur graphique »

Comment ça marche ? Personne ne sait vraiment. Le fondateur, Rony Abovitz, multiplie les descriptions fumeuses comme « Votre cerveau fonctionne comme un processeur graphique. On essaie de cloner ce signal et d’en faire une version numérique ». Bon, Magic Leap ne se branche pas encore directement sur notre cortex comme dans l’imaginaire de la littérature cyberpunk. Wired publie la première photo d’un « verre photonique ».

Comme HoloLens, Magic Leap propose une réalité « mélangée ». Comprendre une super-réalité augmentée dans laquelle le réel et le virtuel sont tellement bien superposés, grâce à des lentilles secrètes, que le cerveau est persuadé qu’il s’agit d’un seul monde magique. Mais la grosse différence avec le casque de Microsoft, c’est que le champ de vision semble bien plus large (la vidéo n’est pas une composition de truand). Et que selon Wired, « on ne distingue pas les pixels », ce qui accentue l'immersion.

Le cerveau, un « processeur graphique »

Comment ça marche ? Personne ne sait vraiment. Le fondateur, Rony Abovitz, multiplie les descriptions fumeuses comme « Votre cerveau fonctionne comme un processeur graphique. On essaie de cloner ce signal et d’en faire une version numérique ». Bon, Magic Leap ne se branche pas encore directement sur notre cortex comme dans l’imaginaire de la littérature cyberpunk. Wired publie la première photo d’un « verre photonique ».

Apparemment, il a une structure complexe de gaufrette en 3D, et le signal lumineux peut ainsi donner l’illusion d’être à différents plans, pour une mise au point naturelle de notre cristallin et une convergence/divergence mécanique du regard. Traduction : on voit « normalement ». Conséquence : la technologie ne doit ni donner à la tête (comme les lunettes 3D) ni donner envie de vomir (comme la réalité virtuelle).

Pas de date de commercialisation

De quelles tailles sont les lunettes ? S’agit-il d’un gros casque avec un ordinateur intégré comme HoloLens ? Quand est-ce que la technologie sera prête ? Combien coûtera-t-elle ? Quels contenus développe Peter Jackson ? Neal Stephenson, conseiller de Magic Leap, travaille-t-il sur le metaverse qu’il a imaginé dans Snow Crash ? Comme vous, on aimerait bien le savoir. Mais en attendant, on continue de rêver au futur, qui sera donc fait de banc de méduses voyageant librement dans l’open space gris du bureau.

Source : 20minutes.fr

Commenter cet article