Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mobilier de jardinage par Up-Green

6 Avril 2016, 17:32pm

Publié par Grégory SANT

Vous rêvez d’aller couper du basilic sur votre balcon, mais vous n’avez ni la place, ni la main spécialement verte pour vous lancer dans l’aventure potagère ? Ou vous avez un balcon de poche… Vous faites partie de la cible d’Up & Green, une start-up qui conçoit du mobilier spécifiquement pensé pour jardiner. Qui en plus est à la fois design et coloré, et pratique. L’idée de créer du mobilier de culture modulable, c’est Nicolas Giordano qui l’a eue. Cet ingénieur de formation, qui a travaillé plusieurs années chez Feralp, une entreprise spécialisée dans le mobilier métallique, a rencontré des jardiniers professionnels, pour connaître exactement leurs besoins. Son idée : mettre au point des produits vraiment pensés pour jardiner. Avec un support, un réservoir d’eau avec une pompe, un tissu horticole, et même un lombricomposteur (en option)… « J’ai commencé par réaliser un premier prototype, avec des bacs en acier galvanisé sur une étagère en métal », explique Nicolas Giordano. « Des produits techniquement aboutis, mais qui n’étaient pas très sexy » ajoute-t-il. C’est là qu’est intervenu Xavier Evrard, un designer indépendant, qui a su rendre tout cela beaucoup plus design et ludique.

Résultat ? Up & Green propose aujourd’hui quatre produits qui trouveront leur place sur un petit balcon urbain autant que dans un jardin, voire à l’intérieur : un jardin de poche, un atelier végétal (avec un toit pour installer un voile d’hivernage), un pot grimpant, et une gamme de jardinières. Des produits qu’Up & Green veut faire fabriquer par des sous-traitants locaux (dont Feralp). Elle s’est fait connaître en parcourant les salons dédiés à la maison et au jardin (Mieux Vivre Expo à La Roche- sur-Foron, Vive la maison à Villefranche-sur-Saône…) et lance le 29 mars une campagne de crowdfunding pour entrer dans une phase active de fabrication puis de commercialisation. « On va d’abord passer par un site d’e-commerce », ajoute Nicolas Giordano, qui vise à terme une distribution multicanal. Et qui a l’intention de continuer à présenter son atelier végétal sur des salons professionnels au printemps (Journée des collections à Marseille, Jardins, Jardin aux Tuileries à Paris…). Un produit qu’il veut rendre accessible au plus grand nombre, et qu’il veut durable. « Les bacs colorés pourront être repeints au gré des envies. »

Source : ledauphine.com

Commenter cet article