Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BeoLab 90 par Bang&Olufsen

20 Mai 2016, 18:16pm

Publié par Grégory SANT

Fondée en 1925 par Svend Olufsen et Peter Bang, la marque Bang & Olufsen (B&O) s'est peu à peu imposée comme l'une des références de l'audiovisuel haut de gamme. Et malgré un contexte économique défavorable depuis la crise de 2008, l'entreprise danoise a su résister à ses difficultés financières pour continuer à émerveiller. Ainsi, elle a dévoilé l'an dernier une enceinte incroyable pour célébrer ses 90 ans d'existence : la BeoLab 90. Les superlatifs viennent à manquer lorsqu'on évoque cet appareil monumental, qui fait plus penser à une sculpture contemporaine qu'à un dispositif audio. Elle vient s'ajouter à une riche collection de téléviseurs, de casques audio ou d'enceintes nomades... des produits qui répondent tous aux préoccupations de B&O : un design sobre et futuriste, mais surtout une qualité de son et d'image irréprochable.

Une entreprise en lutte contre l'obsolescence programmée

Quand Peter Bang et Svend Olufsen ont créé leur marque de récepteurs dans le sous-sol de la maison des parents de ce dernier, dans la petite ville de Struer, ils n'imaginaient probablement pas que leur entreprise serait, 91 ans plus tard, la plus ancienne société spécialisée dans l'audiovisuel grand public. Pourtant, Bang & Olufsen est toujours considérée comme l'une des marques de référence du secteur. Le tout premier produit fabriqué par Peter Bang et Svend Olufsen, baptisé sobrement récepteur secteur, répondait à leur volonté de concevoir la première radio fonctionnant sur secteur. Ils ont ensuite développé dans les décennies suivantes des produits audio en tous genres : des radios, des amplificateurs, des haut-parleurs, des gramophones... Tout cela aurait pu prendre fin en 1944, après la destruction d'une bonne partie des ateliers de la marque par les forces d'occupation allemandes, en raison de son refus de collaborer avec le régime nazi. Mais B&O a subsisté et s'est reconstruite petit à petit.

C'est dans les années 1950 que Bang & Olufsen commence à considérer le design comme primordial pour concevoir ses produits. Plus précisément, c'est à partir de 1954 que l'on note ce changement de mentalité. Auparavant, les appareils de la marque n'étaient pas particulièrement séduisants d'un point de vue esthétique. Mais les critiques du style danois de l'époque, notamment celles du designer Poul Henningsen, connu pour sa lampe artichaut, ont donné envie à Peter Bang d'évoluer (Svend Olufsen étant décédé en 1949). B&O a alors commencé à recruter de grands designers pour concevoir ses produits, comme Sigvard Bernadotte, Acton Bjørn ou Jacob Jensen. Aujourd'hui, le design danois est reconnu dans le monde entier, et la société Bang & Olufsen n'y est pas étrangère. L'entreprise a fini par comprendre qu'il était plus facile de communiquer par ce biais, plutôt que par la qualité de ses produits, car tout le monde n'a pas la chance de pouvoir les tester.

Après près d'un siècle d'existence, Bang & Olufsen n'a pas fini de faire rêver les amoureux de nouvelles technologies comme les amateurs de design. La marque se distingue des géants de la high-tech et de l'audiovisuel en proposant des produits alliant tradition et avant-gardisme. Au sein de son siège, The Farm, conçu comme une ferme traditionnelle danoise teintée de références au mouvement Bauhaus, les employés se succèdent souvent de père en fils. Certes, on y trouve de nombreuses machines, mais le travail y reste largement artisanal. Outre l'attachement à la tradition, ce qui différencie B&O de nombre de ses concurrents, c'est sa volonté de lutter contre l'obsolescence programmée. Ainsi, tous les produits de l'ère moderne de Bang & Olufsen sont compatibles entre eux. Une télécommande de téléviseur des années 1990 fonctionne parfaitement sur les derniers modèles de la firme. Et dans le secteur des nouvelles technologies, ce genre de préoccupation devient de plus en plus rare...

Source : boursorama.com

Commenter cet article