Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Google développe un iArtiste

25 Mai 2016, 17:43pm

Publié par Grégory SANT

Google s'apprête à débuter un programme de recherche visant à entraîner une intelligence artificielle à développer un sens artistique. Baptisé Magenta, ce programme va élaborer des modèles d’apprentissage profond qui permettront de créer de la musique, des vidéos artistiques avant de s’attaquer à d’autres arts visuels. Un algorithme parviendra-t-il un jour à faire preuve d’une véritable créativité ?

Après avoir fait de son programme d’intelligence artificielle (IA) un champion du jeu de go, Google va tenter d’en faire un artiste accompli. À l’occasion du Moogfest, un festival de musique et de technologie qui s’est déroulé il y a quelques jours outre-Atlantique, l'entreprise a en effet dévoilé un tout nouveau projet de recherche baptisé Magenta. « La question que pose Magenta est : est-ce que des machines peuvent faire de la musique et de l’art ? Si oui, comment ? Si non, pourquoi ? », explique Douglas Eck, l’un des chercheurs impliqués dans ce nouveau défi.

Le projet est mené par une petite équipe de six chercheurs au sein du groupe Google Brain, le programme de recherche en apprentissage profond (deep learning) qui est utilisé notamment pour créer des recommandations de vidéos sur YouTube et pour la reconnaissance vocale sur Android.

Le projet Magenta est né du travail effectué avec Deep Dream, un programme capable de créer ces images surréalistes à partir de photos classiques. © Google

Magenta va d’abord apprendre la musique

L’idée d’explorer les capacités artistiques d’une intelligence artificielle a pour origine Deep Dream. Ce logiciel de reconnaissance d’images conçu par Google est capable de créer des images surréalistes selon le principe de la paréidolie, une illusion d’optique à travers laquelle nous voyons apparaître des formes humaines ou animales dans des formes aléatoires : la tête de Louis XVI dans la vallée de l’Ubaye (Alpes du Sud), un visage sur le relief martien Cydonia Mensae, etc. Les internautes peuvent d’ailleurs s’amuser à tester Deep Dream en lui soumettant une photo de leur choix.

Le développement des modèles d’apprentissage profond de Magenta se fera sur la base de la plateforme d’IA open source TensorFlow de Google. L’objectif final est de mettre à disposition du public intéressé des outils qui aideront les « personnes créatives à être encore plus créatives ». Les algorithmes issus du projet Magenta seront ainsi disponibles via GitHub.

Le programme commencera par la musique et Google a profité du Moogfest pour faire une courte démonstration des talents de compositeur de son IA que l’on peut entendre dans cette vidéo YouTube.

Le premier outil qui sera rendu public est un programme d’apprentissage de musique qui pourra être entraîné à partir de fichiers MIDI. Toutefois, pour le moment, le résultat final qui sortira de Magenta est encore bien flou et incertain.

Le projet Magenta de Google sera lancé le mois prochain. Son but : évaluer les capacités créatives d’une intelligence artificielle (IA), en commençant par le domaine de la musique. © Paul Fleet, Shutterstock

Source : futura-sciences.com

Commenter cet article