Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hyperloop : le chantier est lancé

11 Mai 2016, 20:24pm

Publié par Grégory SANT

Il y a encore un an, Hyperloop n'était qu'un concept improbable de train supersonique, qui a germé dans la tête du magnat Elon Musk. Petit à petit, les choses ont pris forme. Deux sociétés ont vu le jour : Hyperloop Technologies (Hyperloop One aujourd'hui), dirigée par l'ancien PDG de Cisco, Rob Lloyd, et Hyperloop Transportation Technologies, emmenée par Dirk Ahlborn.

La première est celle qui en est au stade le plus avancé. Mercredi 10 mai, elle a annoncé procéder à de premiers essais grandeur nature de son système de propulsion électromagnétique. Dans un premier temps, la vitesse de « seulement » 500 km/h est visée. À terme, ce train est censé circuler à plus de 1 200 km/h. Le secret d'une telle vitesse : la chambre très basse pression dans laquelle il va se trouver, afin de réduire au maximum les frottements.

« L'Hyperloop existe vraiment et ça se passe maintenant. Nous allons démontrer comment notre entreprise compte en faire une réalité », a déclaré Rob Lloyd. En janvier, sa jumelle HTT obtenait le feu vert des autorités californiennes pour construire une piste de test de 8 kilomètres entre Los Angeles et San Francisco, afin de mener elle aussi ses premiers tests.

« Après plus de deux ans et demi de recherches et de développement, notre équipe vient de passer un nouveau palier. Nous disposerons du premier système Hyperloop au monde capable de transporter des passagers », assurait, Dirk Ahlborn. Autre développement concret : un accord avec le gouvernement slovaque déjà signé, dans l'optique de mettre sur pied le premier Hyperloop européen dans le pays. Le but est de relier trois pays en 20 minutes, ouvrant de nouvelles perspectives.

Cette révolution qui s'annonce, la SNCF veut en être. La compagnie ferroviaire française a participé à la fin de l'année 2015, et discrètement, à un tour de table de 80 millions de dollars pour soutenir Hyperloop One...

Source : clubic.com

Commenter cet article