Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité augmentée intègre un casque de plongée

6 Juin 2016, 16:59pm

Publié par Grégory SANT

L'armée américaine est en train de développer un casque sous-marin muni d'un écran de réalité augmentée. Un équipement qui pourrait un jour aussi équiper les plongeurs loisir.

Les militaires utilisent des écrans de réalité augmentée depuis des années. La plupart d’entre eux ont été installés dans des avions, en premier pour un affichage tête haute, puis directement dans le casque des pilotes. Cette fois, des ingénieurs de la marine américaine (US Navy) veulent leur faire changer d’univers et intégrer ces écrans dans des casques de plongée sous-marine.

Le casque DAVD (Divers Augmented Vision Display) intègre un écran tête haute qui peut guider le plongeur où il doit aller, localiser des objets et même lui permettre de "voir" alors que la visibilité est quasi nulle. L’écran peut également afficher des images sonar en haute résolution et les superposer à l’environnement autour du plongeur ainsi que des données envoyées par un bateau en surface: photos, diagrammes, messages…

Un dispositif sécurisant

Disposer de données en temps réel permet aux plongeurs d’être plus efficaces et de sentir en parfaite sécurité lors de leur mission, indique la Navy dans un communiqué. Au lieu de s’appuyer uniquement sur un briefing pré-plongée pour déterminer ce qu’ils vont rencontrer, le casque fournit des informations aux plongeurs à chaque fois que nécessaire au cours de la plongée. Et si le plongeur peut activer ou désactiver directement l'affichage, l’écran est installé par une équipe dédiée à bord du bateau.

Le DAVD fonctionne en fait de la même façon que les dispositifs de réalité augmentée utilisés dans l’industrie qui permettent aux ouvriers de savoir où poser un rivet ou trouver un équipement défectueux à partir de données d’analyses.

Le casque pourrait servir dans différentes missions poursuit la Navy comme des travaux sous-marins, des opérations de sauvetage ou encore le relevage de navires ayant sombré. Il pourrait même un jour être utilisé par des plongeurs loisir! Mais on est encore loin de sa commercialisation au grand public puisque les premiers essais sous-marins ne sont prévus que pour le mois d’octobre prochain.

Source : bfmtv.com

Commenter cet article