Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PSA croit en l'impression 3D

16 Septembre 2016, 16:59pm

Publié par Grégory SANT

Voilà une avancée prometteuse pour PSA dans le cadre de la production automobile : le groupe français vient de signer une "lettre d'intention", une sorte de début de partenariat avec une startup originaire de Californie pour la mise en place à grande échelle d'impression 3D dans les usines de PSA. Les avantages de cette technologie sont nombreux.

L'accord signé entre PSA et son partenaire de longue date Divergent 3D est un bonus pour les deux entreprises. La société californienne espère promouvoir à l'échelle mondiale sa technologie d'impression 3D en démontrant ses bénéfices au sein même de la production automobile d'un grand groupe. Et Chez PSA, le gros "plus" se trouve justement du côté de l'assemblage, où Peugeot, Citroën ou encore DS pourraient utiliser l'impression 3D pour accélérer la production, améliorer les pièces et, de facto, les véhicules.

Carlos Tavares n'a pas manqué de commenter cette signature d'accord : "nous sommes impressionnés par les opportunités nouvelles promises par la technologie de Divergent 3D. Nous avons aussi la conviction que ces avancées spectaculaires dans le domaine de l'impression 3D permettront à notre Groupe de se positionner en leader du process de fabrication automobile. Nous disposons du potentiel pour optimiser notre empreinte industrielle, réduire le poids total du véhicule ainsi que la complexité de fabrication tout en nous permettant une flexibilité quasi infinie en termes de conception. Il s'agit d'une transformation radicale pour notre activité."

Que des avantages, aucun inconvénient

Actuellement, l'impression 3D n'est pas vraiment faite pour l'industrialisation et la production à grande échelle, ces imprimantes étant plutôt destinées à concevoir des pièces dans de petits volumes, et, souvent, pour des prototypes dont les moules seraient bien trop onéreux.

Voir débarquer l'imprimante 3D dans une usine d'assemblage automobile serait donc une première et PSA pourrait être l'instigateur d'une nouvelle "tendance". Des pièces plus légères (et potentiellement mieux conçues), des autos également plus légères, et surtout une flexibilité (la qualité par excellence que recherche les responsables de production) largement accrue, l'impression 3D promet d'avoir un bel avenir dans la fabrication d'automobiles.

Source : caradisiac.com

Commenter cet article