Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des semelles pour diabétiques en impression 3D

10 Novembre 2016, 19:43pm

Publié par Grégory SANT

impression-3d-semelles-pour-diabetique

Des semelles pour les patients diabétiques en 3D

L’inconfort des chaussures peut être gênant pour tout le monde mais dangereux chez les diabétiques. Savez-vous que chaque jour 400 nouveaux cas de diabète sont diagnostiqués en France?


Un risque d’amputation

Cette maladie apporte beaucoup de contraintes dans la vie du diabétique. L’une d’entre elles est l’attention particulière à apporter aux pieds du malade. En effet, le pied du diabétique se soigne très mal. Une minuscule plaie chez la personne diabétique peut aller jusqu’à l’amputation dans le pire des cas.

Il est donc d’une importance capitale d’être bien chaussé et bien au delà, d’être bien protégé dans ses chaussures grâce à une semelle intérieure.


L’impression 3D a toute sa place dans l’innovation médicale.

Des semelles rembourrées pour les pieds sont jusqu’à présent disponibles pour les patients en se rendant chez un prothésiste orthopédique spécialisé. Mais l’impression 3D offre la possibilité de fabriquer des articles personnalisés et donc des semelles de qualité médicale fabriquées sur mesure.

impression-3d-semelles-pour-diabetique-1Une initiative allemande appelée LAUF (construction de chaussures sur mesure assistée par laser) a démontré que l’impression 3D pourrait être la clé de la fabrication de semelles. LAUF est financé par le ministère fédéral allemand de l’éducation et de la recherche. Il  se compose d’une collaboration entre les experts de l’industrie et une équipe de chercheurs de l’institut Fraunhofer Institutes de mécanique des matériaux (IWM).

fraunhofer-logoCe projet démontre bien les avantages pour le patient diabétique d’avoir des semelles imprimées en 3D :

 » La cartographie pour pied numérique est déjà une pratique courante. Dans le cadre de LAUF, nous avons maintenant complètement numérisé le processus de production de semelles. Grace à un logiciel nouvellement développé le prothésiste orthopédique peut concevoir une semelle intérieure pour un patient et imprimer le résultat obtenu sur une imprimante 3D », explique le Docteur Tobias Ziegler d’IMW scientifique

Selon les chercheurs, l’avantage indéniable de ce procédé de fabrication est le coût beaucoup plus faible. Cela les rend donc accessibles pour tous.


Des avantages multiples pour le patient et pour la recherche

Ces semelles pour les patients diabétiques ont des propriétés mécaniques qui les rendent attrayantes. Cela signifie que la semelle  pourra être plus épaisse à tel ou tel endroit en fonction du patient. C’est intéressant dans le cas, par exemple, de durillons aux pieds.

Aussi, ces semelles étant entièrement numérisées, les compagnies de mutuelle santé et l’équivalent de la CPAM allemande pourront recueillir des données scientifiques sur leurs efficacités.


La recherche de matériaux innovants

L’étape suivante de la recherche est de développer des matériaux d’impression 3D toujours plus innovants pour la fabrication de ces semelles.

La société Covestro et Lehmann Voss était responsable de la fabrication de semelles en 3D en TPU doux et souple. Il s’agit là de semelles extérieures. Actuellement, cette société travaille avec des chercheurs de l’UMSICHT pour développé de nouveaux types de TPU pour semelles intérieures.

Des chercheurs de IWM ont conçu des structures en 3D pour rendre ces semelles autant viables que possible.

 » D’où vient le besoin qu’ une semelle intérieure soit rigide ou souple? En modifiant le type de structure, nous pouvons déterminer avec précision la rigidité de la semelle. Nous simulons le processus de production aussi afin d’identifier ou il y a un potentiel d’optimisation », explique le docteur Zieger.


Le processus de frittage laser sélectif

Les semelles pour les patients diabétiques sont imprimées en 3D par les partenaires industriels Rpm de Frauhnhofer IWM GmBH et Sintermask qui utilisent le frittage laser sélectif (SLS) pour la fabrication additive de semelles personnalisées.

Une fois imprimées les prototypes des semelles sont renvoyés à IWM où ils seront testés.

Si ces semelles s’avèrent viables, le logiciel développé par LAUF pourrait être disponible dans deux ans.

Encore un bon espoir pour tous les patients diabétiques qui souffrent et ne peuvent pas forcément se payer des semelles sur mesure.

Sourec : additiverse.com

Commenter cet article