Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le planisphère qui fait sa révolution

7 Novembre 2016, 20:41pm

Publié par Grégory SANT

Cette carte peut paraître étrange au premier coup d’œil. Les points cardinaux ne sont plus repérés, l’Antarctique semble toute petite. Mais les dimensions des continents et des océans sont fidèles à la réalité. Crédit : Hajime Narukawa/Japanese Institute of Design Promotion

Cette carte peut paraître étrange au premier coup d’œil. Les points cardinaux ne sont plus repérés, l’Antarctique semble toute petite. Mais les dimensions des continents et des océans sont fidèles à la réalité. Crédit : Hajime Narukawa/Japanese Institute of Design Promotion

Les cartes du monde traditionnelles déforment grandement la réalité. Des (grandes) erreurs gommées par ce planisphère révolutionnaire, lauréat d’un prestigieux concours de design au Japon.

Cette étrange mappemonde ci-dessus est une représentation quasi parfaite des continents et des océans tels qu’ils existent sur notre planète ronde. Créée par Hajime Narukawa, la carte du monde AuthaGraph a récemment remporté un des concours de design les plus prestigieux du Japon, le 2016 Good Design Grand Award. Pour obtenir ce résultat, cet architecte a divisé la sphère terrestre en 96 régions égales, puis a transposé ces portions dans une forme de tétraèdre (ou pyramide) avant de convertir ce dernier en une carte rectangulaire. 

La plupart des cartes du monde que nous utilisons sont faussées, surtout au niveau des pôles, qui tendent à paraître vraiment plus grands qu’ils ne le sont réellement. Au contraire, c’est sur la ligne de l’équateur que les tailles sont les plus fidèles. Nous avons appris avec le temps à tolérer ces distorsions, à tel point que nous oublions parfois à quel point elles sont marquées. Le premier planisphère traditionnel, nommé la projection Mercator date de 1569 et a été dessiné par Gerardus Mercator.

 

Voici une version moderne, bien plus retravaillée et que l’on retrouve dans les salles de classe.

 

Des endroits proches des pôles comme le Canada, le Groenland ou l’Antarctique paraissent énormes. Le Groenland par exemple y est bien plus vaste que l’Australie. En réalité, cette île nordique est 3,5 fois plus petite que l’Australie, et 14 fois plus petite que l’Afrique. De même, si l’on retire la distorsion cylindrique pour le Canada, on remarque que le deuxième pays le plus vaste du monde n’est en fait pas tellement plus grand que l’Australie.Vous pouvez vous amuser avec cet outil en cliquant ici.

 

Bien sûr, l’AuthaGraph est nettement moins utile pour la navigation en mer, étant donné que les latitudes et les longitudes ne sont plus rectilignes, et que les points cardinaux n'y sont plus une référence. Néanmoins, cette carte rappelle que tout peut être amélioré, même un dessin que tout le monde a examiné depuis 450 ans…

Source : meteomedia.com

Commenter cet article