Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Imprimante 3D Rize qui ne nécessite pas de post-traitement

8 Février 2017, 19:48pm

Publié par Grégory SANT

Rize one

 

A l’occasion du salon Solidworks 2017, nous avons rencontré le président de Rize Inc. : une opportunité d’en savoir plus sur leurs imprimantes 3D et de se pencher sur sa technologie innovante.

Malgré tous les avantages que procure l’impression 3D, elle ne fabrique pas une pièce prête à l’emploi une fois l’impression terminée. Il faut traiter ces pièces, les nettoyer avant qu’elles ne soient utilisables. C’est d’autant plus vrai sur les imprimantes à dépôt de matière fondue où les supports d’impression sont plus importants. En fonction de la taille de la pièce, cela peut prendre des heures. Toutefois, une entreprise américaine apporte une solution innovante pour pallier à ce problème : elle a créé la première imprimante 3D qui ne nécessite pas de traitement post impression, la Rize One.

Rize One

Fondée en 2014, Rize est désormais dirigée par Frank Marangell, qui travaillait anciennement chez Stratasys. Il explique que « le traitement post impression a toujours été le petit problème de l’impression 3D car il double le temps total de travail et ajoute des coûts supplémentaires. Rize One élimine tout cela et offre aux designers et ingénieurs la possibilité de concevoir des prototypes et des pièces finies sur mesure beaucoup plus rapidement et avec des matériaux beaucoup plus solides qu’auparavant. Rize va fondamentalement changer votre cycle de production. »

Rize one

« Ce qui dure normalement trois heures avec une autre technologie prend moins de 30 secondes avec notre technologie. Il faut simplement imprimer l’objet, sortez le de son cadre et vous avez fini. Il n’y a rien d’autre à faire. »

L’imprimante Rize One s’appuie sur une nouvelle technologie brevetée : l’Augmented Polymer Deposition (APD) qui peut changer les propriétés de chaque voxel et produire des pièces isotropes deux fois plus solides que les objets imprimés par dépôt de matière fondue. Son volume d’impression est de 300x200x150 mm et son épaisseur de couche de 0,25mm.

Rize one

L’imprimante 3D présente surtout une solution révolutionnaire pour la production de support. Alors que la pièce elle-même peut être faite de plusieurs matériaux solides ou moins rigides, une encre appelée Release One est imprimée en 3D entre la pièce et la structure du support d’impression. Cela permet de séparer la pièce et le support et donc de le retirer très rapidement, sans abîmer l’objet final.

Rize one

Rize One est idéale pour imprimer des objets avec un logo

Par conséquent, l’impression 3D APD pourrait devenir une nouvelle référence : elle est 50% plus rapide que d’autres technologies et peut facilement être utilisée par des professionnels plus ou moins expérimentés. De plus, elle facilite l’impression 3D personnelle car elle ne nécessite pas d’équipement particulier.

Source : 3dnatives.com

Commenter cet article