Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Système de traduction vidéo Live pour les réfugiés

6 Février 2017, 19:38pm

Publié par Grégory SANT

container

En Allemagne , le Refugee First Reponse Center (RFRC) a développé un système de traduction vidéo live pour répondre à la demande exponentielle de soins médicaux induite par l’accueil de plus d’un million de réfugiés dans le pays.

Lancé à Hambourg,  où environ un millier de réfugiés arrivent chaque mois depuis l’automne, le projet  RFRC est le fruit d’une étroite collaboration entre divers acteurs de l’écosystème local. La communauté solidaire MLOVE, à l’initiative du projet, s’est en effet rapprochée du Centre Médical de l’Université d’Hamburg-Eppendorf , du département santé du Free and Hanseatic City of Hambourg et des entreprises Cisco et Avodaq. Pour répondre aux besoins de ces populations, l’ancien container commercial, totalement équipé en Wifi, s’est doté d’écrans tactiles innovants. En un clic, ils fournissent des services de traduction vidéo pour connecter patients et médecins par l’intermédiaire de 750 interprètes  traduisant en direct  près d’une cinquantaine de langues. Un projet collectif et solidaire donc, qui présente, en outre, l’avantage de désengorger les hôpitaux hambourgeois. Cette idée pourrait également  intéresser d’autres acteurs et publics de la Social Tech, notamment, les initiatives solidaires venant en aide aux sans domiciles fixes ou aux personnes isolées.

L’initiative connaît déjà un franc succès. La Bayers Fondation a récemment salué cette « innovation sociale exceptionnelle dans les domaines liés à la santé et à la nutrition dans le monde » par le prestigieux Aspirin Social Innovation Awards 2016. Sur le long terme, le RFRC entend étendre ses champs d’interventions, notamment dans les domaines de l’alimentation, l’éducation et le logement, en se focalisant sur de nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle. Le projet ambitionne aussi de s’exporter à travers l’Europe, en Grèce notamment, et d’installer de nouveaux centres aux frontières de la Syrie et du Liban, pour simultanément prévenir et guérir. A l’heure du Muslim Ban, qui indigne la Silicon Valley, ce projet montre comment la technologie et le génie scientifique peuvent se mettre au service d’une solidarité sans frontières. Puisse l’innovation transformer nos jungles en oasis.

Source : atelier.net

Commenter cet article