Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Volkswagen AERTON

25 Juillet 2017, 18:53pm

Publié par Grégory SANT

Et c’est tant mieux, car son style est une grande réussite. Il serait assez drôle d’en masquer le logo et de la montrer au public : « quelle est la marque de cette voiture d’après vous ? » Il est certain qu’un bon nombre de gens en feraient une Audi ou une Mercedes. C’est une grande berline, elle mesure 4,86m de long, soit 9cm de plus qu’une Passat, mais 20 de moins que feu la Phaeton. Volkswagen évite de la comparer aux berlines françaises car niveau motorisations, ça ne colle pas du tout, les françaises étant, il est vrai, bien sous-motorisées. En attendant la prochaine Peugeot 508 et en oubliant la Renault Talisman, on regarde donc chez Volvo, Audi ou BMW pour chercher des concurrentes. Pratique pour se positionner côté premium.

Tout pour le style

Garder toutes les lignes d’un Concept, c’est déjà s’assurer d’une belle ligne, normalement. C’est réussi pour l’ARTEON. Le trait est tendu, sportif, la berline attire franchement l’oeil, même avec une couleur plus traditionnelle que le jaune Curcuma des lancements VW. La large calandre, les entrées d’air, l’intégration des projecteurs, l’avant est très réussi. De côté, les lignes s’étirent et soulignent le design fastback. La taille des jantes en impose elle-aussi. Surtout avec le modèle Montevideo en 19 pouces de notre ARTEON d’essai en finition R-Line. A l’arrière, l’immense hayon s’ouvre facilement en appuyant sur le logo VW. Le coffre est immense, mais on s’en fout un peu. Notons aussi à l’arrière, les jolies sorties d’échappement et le petit béquet noir, distinctif R-Line là aussi.

 

 

 

Commenter cet article