Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les lunettes connectées EyeBrain et EyeDee par SuriCog

3 Janvier 2018, 17:51pm

Publié par Grégory SANT

 

Avec EyeBrain et EyeDee, SuriCog permet d'interagir avec le regard

La société parisienne SuriCog qui exposera à l’Eureka Park du CES 2018 de Las Vegas ambitionne de rendre l’interaction de l’homme avec le monde digital plus efficace et plus naturelle en exploitant le potentiel du regard comme reflet de l’activité du cerveau. Les solutions proposées par SuriCog ont des applications dans les domaines médicaux, industriels et culturels. Elles reposent sur un dispositif d’eye-tracking permettant d’analyser l’activité de la rétine. Une monture capte et géolocalise les mouvements de l’œil de manière très fine. L’eye-tracker modélise le regard pour le faire interagir avec son environnement immédiat réel et virtualisé.

"La mission de SuriCog est de rendre à l’être humain la maîtrise de son environnement technologique. Son eye-tracker temps réel rend plus naturelle son interaction avec les systèmes numériques au bénéfice de son bien-être et sa santé", explique Marc Massonneau, président et co-fondateur de SuriCog.

SuriCog commercialise deux familles de produits : EyeBrain et EyeDee

Dans le domaine de la e-santé, SuriCog propose EyeBrain. Cet eye-tracker naturel apporte une aide au diagnostic des principales maladies neurologiques et des troubles de l’apprentissage. Remboursé dans plusieurs pays, il est utilisé dans 50 centres d’exploration clinique d’excellence dans le monde et près de la moitié des centres hospitaliers universitaires (CHU) de France.

Pour répondre aux besoins de transformation digitale de l’industrie, SuriCog a égalément  développé EyeDee. L'application permet notamment d’optimiser les interfaces homme-machine, le processus de fabrication, le suivi et le contrôle, l’ergonomie du poste de travail et la formation des opérateurs. EyeDee a également une vocation dans le monde culturel. Ainsi, SuriCog a expérimenté en partenariat avec le musée du Louvre un outil innovant d’aide à la visite. A partir du point d’impact du regard sur l’œuvre, le visiteur peut déclencher via un boîtier la diffusion d’un contenu qui peut être une musique liée à l’univers de l’artiste soit un commentaire audio sur la zone d’intérêt visée par les yeux.

Commenter cet article