Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

E Pedal Yacht : un hybride entre bateau électique et pédalo

5 Novembre 2018, 19:27pm

Publié par Grégory SANT

 

Un bateau à pédales avec assistance électrique : C’est la naissance du E Pedal Yacht à Saint-Nazaire.
Un bateau à pédales avec assistance électrique : C’est la naissance du E Pedal Yacht à Saint-Nazaire. | DR.

Bernard Jean innove en proposant aux professionnels de la location d’embarcations un bateau sans permis hybride. Mi-pédalo, mi-bateau électrique, le E Pedal Yacht est unique en son genre et promet de belles promenades aux marins d’eau douce dès le printemps prochain.

 

L’idée a pris naissance dans les gorges du Verdon. Bernard Jean, fondateur de la société Manicom qui conçoit des porte-clefs pour le nautisme à Saint-Nazaire, est alors à la recherche d’inspiration afin de commercialiser un modèle de bateau électrique. Rapidement encerclé par les pédalos des touristes venus profiter de la beauté du site, l’évidence se fait : il s’agira d’un modèle de bateau à pédales avec assistance électrique ! C’est la naissance du E Pedal Yacht. « Aujourd’hui il n’existe pas de produit comparable sur le marché. Les produits les plus proches sont les pédalos à assistance électrique mais ils ne ciblent pas la même clientèle » précise Bernard Jean. Car le pédalo se loue comme une plateforme de bain pour plonger et bronzer, tandis que le E Pedal Yacht ouvre la voie à de véritables promenades pour découvrir des environnements plus lointains. Il se distingue aussi du simple bateau électrique par le choix qu’il offre : se laisser porter par le moteur électrique, ou pédaler avec le soutien de l’assistance électrique pour une sortie un peu plus sportive. Il présente son innovation au concours Audacity awards le 6 novembre à Saint-Nazaire.

Une innovation attractive pour les loueurs de bateaux sans permis

Lors des premiers tests réalisés cet été dans la région de Saint-Nazaire, le E Pedal Yacht a reçu un très bel accueil de la part des professionnels de la location qui y voient l’opportunité de renouveler leur offre et de cibler une nouvelle clientèle. À la recherche d’un partenaire technique, Bernard Jean se donne jusqu’au printemps prochain et le début de la saison de location, pour améliorer la fiabilité moteur et commercialiser son bateau. Grâce au choix d’une batterie au lithium, qui peut être démontée pour être rechargée à terre, « le E Pedal Yacht pourra être facilement et immédiatement installé chez tous les loueurs, que leurs pontons soient électrifiés ou non ». Et si Bernard Jean préfère dans un premier temps se concentrer sur les loueurs de bateaux sans permis en eau douce, il garde aussi dans son viseur le marché de la navigation côtière en Méditerranée. « En Méditerranée, les pédalos sont autorisés mais pas les bateaux électriques. Comme le E Pedal Yacht peut être immatriculé en tant que pédalo, cela ouvre à terme un marché méditerranéen à fort potentiel et encore vierge en France, en Espagne et en Italie » explique-t-il.

Un design qui séduit

Le choix d’un design vintage inspiré des petits canots des années 60 et utilisant la roue à aubes, système de propulsion typique des bateaux du Mississippi, constitue des atouts supplémentaires pour cette petite embarcation. La roue à aubes se joue des algues, qui prolifèrent à cause du réchauffement climatique, bien plus facilement que les hélices autour desquelles elles s’enroulent rapidement. De plus, les bateaux à aubes n’ont quasiment pas de tirant d’eau, ce qui permet d’accoster très facilement. En termes de sécurité, ce système tire aussi son épingle du jeu. Dans les espaces partagés par les baigneurs et les bateaux, la roue à aubes en action est visible grâce au bouillon qu’elle génère, quand une hélice en fonctionnement est beaucoup plus discrète, voire invisible, et donc à l’origine de plus nombreux accidents.

Commenter cet article