Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des Start-ups de le Silicon Valley au large de la Californie

20 Mai 2013, 18:18pm

Publié par Grégory SANT

Une des vues d'artistes proposées pour le projet Blueseed. (DR)

Deux entrepreneurs de la Silicon Valley, Max Marty et Dario Mutabdzija, chercheraient actuellement à lever 27 millions de dollars pour mettre à flots Blueseed, leur projet de paquebot qui reproduirait au milieu des eaux territoriales internationales un écosystème favorable aux jeunes pousses. Avec en prime, un cadre législatif et réglementaire des plus souples.

Obtenir un visa de travail aux Etats-Unis est, pour le moins, compliqué. Et si le Congrès américain réfléchit actuellement à permettre aux étrangers qui voudraient fonder leur entreprise sur leur sol d'accéder plus facilement au précieux sésame, les conditions d'attribution du futur «visa entrepreneur» qui se dessine restent drastiques. Confrontés à ce problème administratif qui limite le recrutement de talents étrangers, deux entrepreneurs de la Silicon Valley proposent une solution simple : s'installer dans les eaux territoriales internationales, qui échappent au droit américain. Ils envisagent de jeter l'ancre à 12 miles nautiques de San Francisco.

Leur projet, baptisé Blueseed, consiste à recréer sur un navire de croisière -qui pourrait prendre la forme d'une île- tout l'écosystème favorable aux start-up. Ils accueilleraient des entrepreneurs étrangers à la tête de jeunes pousses en phase d'accélération. Ils trouveraient sur le bateau des bureaux et des logements, mais aussi des cafés et des parcs.

27 millions de dollars pour lever l'ancre

Selon le Los Angeles Times, Max Marty et Dario Mutabdzija cherchent à lever 27 millions de dollars pour donner le coup d'envoi à ce projet en gestation depuis plus d'un an, qui a reçu l'appui de 65 partenaires : des incubateurs du monde entier (Etats-Unis, Chili, Inde, Japon, Canada, Pays-Bas, Allemagne, Russie, Chine, Portugal, Pologne, Pérou, Royaume-Uni, Turquie, Espagne), quelques universités et... le motoriste et constructeur de voitures de luxe Rolls Royce. Il a en outre suscité l'intérêt de 368 entreprises clientes potentielles.

S'affranchir des formalités de visa et autres avantages d'une localisation dans les eaux territoriales internationales

Bien que la question de l'immigration soit au cœur de l'argumentaire des deux porteurs du projet Blueseed, seul un tiers de leurs clientes potentielles considère l'opportunité de s'affranchir des formalités d'obtention d'un visa américain comme un motif «déterminant» pour s'installer sur le bateau. C'est surtout la promesse d'un environnement de vie et de travail favorable aux start-up et baigné de technologies qui motive les candidats, selon leurs déclarations à Blueseed. Sans oublier la possibilité de bénéficier d'un environnement réglementaire et législatif permettant de limiter les coûts.

Le loyer mensuel coûte de 1200 à 3000 dollars par passager, selon qu'on partage ou non sa cabine.

Les jeunes pousses spécialistes du logiciel sont dans les starting-blocks

Le candidat-type compte 2 à 3 salariés, et développe des logiciels -basés sur les réseaux sociaux ou dédiés au mobile- ou une plateforme de e-commerce. Il serait prêt à embarquer immédiatement sur cette Silicon Valley flottante, ou sous trois à six mois. Il devra se montrer patient : Max Marty et Prem Uppaluru ne prévoient pas de hisser le pavillon avant le deuxième trimestre 2014.

Un quart des start-up prêtes à larguer les amarres sont actuellement basées aux Etats-Unis, et 10% en Inde, selon Blueseed, qui recense des demandes d'informations provenant de 66 pays. Le projet aurait ainsi séduit une vingtaine de jeunes pousses au Royaume-Uni tout comme au Canada, et une dizaine en Espagne, en Australie, en Allemagne, en Chine et au Brésil. Huit entreprises françaises seraient également sur les rangs.

Source : latribune.fr

Voir les commentaires

On reparle de la cape d'invisibilité !

20 Mai 2013, 18:09pm

Publié par Grégory SANT

Et maintenant, toujours selon Yaroslav Urzhumov, l’impression 3D pourrait servir à atteindre l’invisibilité. Selon lui, les premiers tests qu’il aurait effectués avec son équipe laisseraient penser que l’invisibilité est accessible. Pour l’instant, sa fameuse « cape d’invisibilité » n’a rien à voir avec ce que l’on imagine. C’est un disque à trous dont l’objectif est de dévier des faisceaux projetés sur la « cape » pour qu’elle ne soit plus vue.

La version créée par les chercheurs n’est pas des plus convaincantes pour l’instant mais, qui sait ? Cette technologie pourrait bien mener à une invisibilité effective d’ici quelques décennies. Ce premier disque pourrait donc nous ouvrir de grandes perspectives en étant le premier pas vers l’invisibilité.

Source : webtech.fr

Voir les commentaires

iPhone 6 : un nouveau design ?

20 Mai 2013, 18:02pm

Publié par Grégory SANT

 

iPhone 6L’iPhone 6 attire l’attention des passionnés d’Apple. La date de sortie n’est pas précise, mais les rumeurs concernant le Smartphone sont nombreuses.

L’iPhone 6 pourrait voir le jour dans quelques semaines et remplacerait ainsi l’iPhone 5S. Apple pourrait passer immédiatement à une modification de son précédent modèle. La Pomme peut choisir une seconde option, à savoir une sortie en 2014. Dans ce cas de figure, l’iPhone 5S serait une légère amélioration de l’iPhone 5. Pour ce nouveau mobile, les modifications pourraient être nombreuses. Ainsi, l’iPhone 6 serait doté d’un écran plus grand, mais il ne serait pas flexible. La qualité serait tout de même meilleure. Les consommateurs sont séduits par des appareils mobiles qui se situent entre les Smartphones et les tablettes. Apple aurait donc fait le choix d’augmenter encore la taille de son écran.

iPhone 6 et bouton tactile ?

L’iPhone 6 proposerait une modification majeure. Ce serait la première fois que le bouton Home physique disparaîtrait. La firme de Cupertino aurait l’intention de proposer un bouton tactile. Ce dernier aurait une utilité très intéressante puisqu’un lecteur d’empreintes serait intégré. Cette modification du design serait donc importante et elle renforcerait par la même occasion la sécurité de son mobile. Cette nouvelle technologie aurait tout de même quelques inconvénients. La reconnaissance d’une empreinte est précise, le bouton tactile ne devra donc pas être fragile et surtout ne pas se rayer. Dans le cas contraire, l’iPhone 6 ne pourrait pas reconnaître l’empreinte.

iPhone 6 révolutionnaire ?

Selon les dernières informations, Apple aurait l’intention de doter ce bouton tactile d’un revêtement en cristal de saphir. Il résisterait ainsi aux rayures. L’iPhone 6 n’a pas encore de date de sortie, il faudra donc patienter jusqu’au mois de juin puisque la firme de Cupertino organisera une conférence. Apple avait déçu quelques passionnés de la marque avec l’iPhone 5 qui n’était pas assez révolutionnaire à leur goût. Avec la croissance de plusieurs fabricants comme Samsung et Nokia, Apple aurait tout intérêt à proposer un Smartphone doté de fonctionnalités attractives et d’un design sympathique.

Source : begeek.fr

 

Voir les commentaires

Concept-car Egoista par Walter de Silva

18 Mai 2013, 17:40pm

Publié par Grégory SANT

lamborghini_egoista_three_quarter_back_view-626x442Après la Veneno du dernier salon de Genève, le designer Walter de Silva se fend de son propre hommage pour le cinquantenaire de Lamborghini, une berlinette monoplace tout droit sortie d’un comics et baptisée tout simplement Egoista.

 

 lamborghini_egoista_three_quarter_front_view-626x442 lamborghini_egoista_top_view-626x442 Lamborghini-egoista-cockpit Lamborghini-egoista-front

Source : zeutch.com

Voir les commentaires

Des meubles en carton très stylés par Emilie Mazeau-Langlais

18 Mai 2013, 17:14pm

Publié par Grégory SANT

           Emilie Mazeau-Langlais est artisan d’art et une designer carton, elle a reçu en 2009 le Grand Prix Départemental des Métiers d’Arts pour sa commode Louis XV (à découvrir ci-dessous). Elle nous a contacté pour nous présenter son travail, pour lequel nous avons été charmés.

Son approche du carton est unique, elle arrive à sublimer ce matériau avec beaucoup de délicatesse et de style, obtenant un rendu tel, qu’au premier regard on pense être en présence de bois ou de cuir. Je vous laisse le découvrir par vous même, avec cette petite sélection de son travail.
 Photos: Nicolas Ravinaud

Source : journal-du-design.fr

Voir les commentaires

L'imprimante 3D alimentaire va-t-elle changer le contenu de nos assiettes ?

17 Mai 2013, 17:14pm

Publié par Grégory SANT

Les impressions 3D de Janne Kyttanen permettent de créer des pâtes, céréales de petit déjeuner et hamburgers, pour démontrer comment les avances dans l'impression 3D pourraient transformer la façon dont nous mangeons.

Kyttanen, cofondateur du studio de design la liberté de création et directeur créatif du fabricant d'imprimantes 3D Systems : "l'alimentation est la prochaine frontière. Nous faisons déjà des  impressions en chocolat, et beaucoup de ces choses seront possibles dans les prochaines années. »

Pour illustrer les possibilités, Kyttanen dispose de modèles 3D-imprimé de pâtes en plastique et fromage burgers en plâtre. "J'ai imprimé les hamburgers juste pour créer une image iconique et permettre aux gens de se rendre compte qu'un jour que nous serons en mesure d'imprimer en 3D un hamburger. Et une fois que vous le faites, vous ne voulez pas imprimer un hamburger traditionnel ; vous pouvez imprimer la chose plus étrange, que vous pouvez l'imaginer. »

3D-printed food by Janne Kytannen3D-printed food by Janne Kytannen3D-printed food by Janne Kytannen

Nourriture 3D imprimée par Janne Kytannen

Kyttanen croit que c'est seulement une question de temps avant que la technologie nous permette d'imprimer des molécules dont les combinaisons produiront des repas savoureux. "En ce moment les technologies que nous utilisons sont très, très brutes. Elles solidifient la matière, à partir de poudre ou de liquides ou extrude des filaments et ainsi de suite.

Toutefois, il admet que nous sommes encore très loin d'un téléchargement de hamburgers à imprimer à la maison et que seulement un marché viable va pousser les entreprises à poursuivre la technologie. « Si vous ne trouvez pas un business model pour lui, cela n'arrivera pas ».
3D-printed food by Janne Kytannen
Source : dezeen.com



Voir les commentaires

Borné City : une borne multi-services pleine d'énergie

17 Mai 2013, 17:07pm

Publié par Grégory SANT

L’année 2012 a permis de valider la conception de la borne. Le DL/VIRGILE

Voilà du “made in” Hautes-Alpes qui s’exporte bien ! Bornéo city, première borne solaire autonome de distribution d’énergie et de services, permet de recharger téléphones, ordinateurs portables et autres tablettes. Après Orléans et l’aérodrome de Tallard, où elle s’est récemment installée, elle s’implantera bientôt à Lyon et Paris.

Elle recharge, éclaire, offre un siège aux promeneurs fatigués et peut proposer toute une panoplie de services : la borne intelligente Bornéo city marche à l’énergie solaire et ne nécessite pas de travaux, deux des points forts mis en avant par la société Énergie solaire et services, qui l’a imaginée et la commercialise. La borne est si mobile qu’elle s’est rapidement exportée hors des territoires qui l’ont vu naître : après les Hautes-Alpes, où est basée la société, et la région Centre, où se trouvent les ateliers de production, c’est dans deux grandes métropoles que Bornéo city s’apprête à faire son entrée. “Deux bornes vont être installées à Lyon en mai, explique Damien Granjon, concepteur de Bornéo city. C’est le fruit d’un partenariat avec le groupe qui gère le centre commercial de la Part-Dieu et le Grand Lyon.”

Priorité donnée au territoire national

En mai toujours, un autre exemplaire de ce banc intelligent devrait faire son apparition à Paris, au Jardin d’acclimatation. Et d’autres communes, d’autres groupes nationaux ont manifesté leur intérêt. “On a même été sollicité à l’international, notamment au Brésil ou au Liban, dans le cadre de la rénovation d’un campus à Beyrouth. Mais ce sont des projets de longue haleine et notre priorité reste le territoire national”, insiste Damien Granjon. Outre les Hautes-Alpes et Orléans, où on enregistre plus de 40 utilisations quotidiennes, une borne est aussi à disposition sur l’aire de Roussillon, sur l’autoroute A7. “On a des retours de terrain très positifs : l’année 2012 a permis de valider la conception et notre idée. Le challenge était de montrer que Bornéo city répondait à une attente”, conclut Damien Granjon. Dernier signe de sa volonté de se développer, la société E2S veut recruter un commercial.

Source : ledauphine.com

Voir les commentaires

Peintures Pantone par Tollens

17 Mai 2013, 17:05pm

Publié par Grégory SANT

Du nouveau dans la peinture ! Au rendez-vous, deux pros de la couleur : Tollens et Pantone. Les deux spécialistes se sont associés pour créer une gamme couvrant une large palette aussi bien de tons vifs, naturels ou bien intenses. Pour promouvoir cette nouvelle marque, les deux maîtres de la couleur ont décidé d'ouvrir un magasin éphémère en plein cœur de Paris. Explications.

Comment promouvoir de manière originale une nouvelle marque ? Il semble que les deux pros de la couleur, Tollens et Pantone, aient trouvé la solution.

En effet, ils viennent d'ouvrir une boutique éphémère en plein cœur de Paris dans le quartier branché du Marais, afin de présenter la Collection inspired by Pantone de Tollens. Ici, jsont présentées les 40 teintes de la gamme à destination du grand public. Attention, les professionnels n'ont pas été oubliés puisqu'ils auront droit à un éventail de 100 couleurs, histoire de "ne pas trop les frustrer", indique Nathalie Nabet, responsable communication cher Tollens.

Des ateliers ludiques

collection inspired by Pantone de Tollens.
Céline Galoffre ©

Mais à quoi ressemble ce magasin ? Au milieu de celui-ci, se dresse un immense comptoir qui permet de feuilleter un catalogue de tendances dévoilant les différentes possibilités décoration des peintures : "C'est un guide pour donner des idées, montrer ce qu'on peut faire avec cette collection. C'est également le moyen d'asseoir l'esprit moderne de 'Pantone' connu pour son monochrome et sa bande blanche", confie Caroline Gazaignes, chef de produit grand public chez Tollens.

Outre la collection, le lieu se veut aussi dynamique et ludique. Ainsi, des ateliers pour enfants animés par Tollens sont programmés afin de leur faire découvrir la couleur. Les adultes auront droit également à des activités organisées par les deux marques sur le thème : "Savoir réaliser ses harmonies".

Et petite cerise sur le gâteau, la boutique, ouverte à tous, dispose d'un mur qui va prendre vie ou plutôt va prendre des couleurs tout au long de l'opération. Ainsi, un tableau noir et blanc est à peindre par les visiteurs qui en auront envie grâce, bien sûr, à la collection inspired by Pantone de Tollens.

Prix indicatif d'un pot de peinture pour le grand public : 36,90 €

Source : maisonapart.com

Voir les commentaires

La F1 Weber : fait partie des voitures les plus rapides sur route

17 Mai 2013, 16:55pm

Publié par Grégory SANT

The Weber FasterOne

Weber Sportcars promet de détrôner la Bugatti Veyron comme voiture de sportsur route la plus rapide du monde.

Weber affirme que la F1 est capable d'une vitesse maximale de « plus de 400 km/h » , mais est un peu trop vague pour revendiquer les droits de vantardise sur la Bugatti Veyron Super Sport 431 km/h.
The Weber FasterOne has a top speed of over 400 km/h (248 mph)
La légèreté est au rendez-vous, avec un poids à vide de la F1 qui s'établit à 1 250 kg. Qui comprend 65 kg  pour la monocoque carbone à haute résistance, qui emballe une cellule intégrée de sécurité renforcée avec tubes de haute résistance chrome molybdène.
The Weber FasterOne has front and rear ceramic disc brakes
La forme du corps extrêmement rigide a été modélisé par un ordinateur et testé en soufflerie pour améliorer l'aérodynamique et de maximiser l'appui aérodynamique. 

The Weber FasterOne aerodynamics
Source : gizmag.com

Voir les commentaires

Concept architectural Find(&)MERGE par SVEN

16 Mai 2013, 17:30pm

Publié par Grégory SANT

SVEN, Find(&)MERGE, digital fabrication, coherent strategies, University of Bologna, bottop-up approach, patterns, aggregation, multiple functions

Find(&)MERGE par SVEN est un projet dérivé de la recherche d'une stratégie cohérente. SVEN sont Andrea Barbieri, Filippo Conti, Giulia Mariotti et Beatrice Scardovi de l'Université de Bologne, en Italie et leur but était d'obtenir un modèle qui pourrait aussi bien s'adapter et modifier la configuration de la zone où le système agit en exploitant des systèmes de comportement émergent.

 

Le projet se fait suivant une approche « bottom-up », où le système se développe et évolue jusqu'à la manifestation d'un comportement émergent et auto-organisée, obéissant à la règle simple sur les interactions d'un système multi-agents. Les paramètres externes qui affectent le système sont associés à des données de planification environnementales et urbaines.

 

Le processus complexe d'une fabrication numérique se fait par étapes. Suite à un changement continu des conditions existantes par le biais de la sortie d'une piste de phéromones, un modèle d'agrégation est obtenu, où les structures topologiques de base sont modelés en fonction de ce gradient. Ensuite, la structure qui peut se multiplier de façon cohérente et l'ensemble du site obtenu analysé. Dans l'étape suivante de deuxième catégorie d'agents génère des sentiers, à l'aide d'informations sur le rayonnement solaire.

 

SVEN, Find(&)MERGE, digital fabrication, coherent strategies, University of Bologna, bottop-up approach, patterns, aggregation, multiple functions

SVEN, Find(&)MERGE, digital fabrication, coherent strategies, University of Bologna, bottop-up approach, patterns, aggregation, multiple functions

SVEN, Find(&)MERGE, digital fabrication, coherent strategies, University of Bologna, bottop-up approach, patterns, aggregation, multiple functions

SVEN, Find(&)MERGE, digital fabrication, coherent strategies, University of Bologna, bottop-up approach, patterns, aggregation, multiple functions

 Source : evolo.us

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>