Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une clé à embouts multiples

11 Mai 2013, 18:20pm

Publié par Grégory SANT

  • Le concept porte sur la façon d'acceuillir plusieurs douilles de taille différente, tout en les changeant facilement, grâce à la clé rotative 8 en 1. Six tailles différentes dans le support d'un cube, verrouillé avec poignée par un ressort.
  • Source : designindustrialserved.com

Voir les commentaires

Chaise MODO par Mazda

11 Mai 2013, 18:11pm

Publié par Grégory SANT

The Mazda KODO Chair

 

Voir les commentaires

Un smartphone 3D par Amazon ?

11 Mai 2013, 18:07pm

Publié par Grégory SANT

Un smartphone 3D serait dans les cartons d'Amazon

Un nouvel article du Wall Street Journal d’hier suggère que Amazon travaille actuellement une nouvelle ligne de produits technologies … qui comprend un smartphone avec une fonctionnalité 3D de l’écran, ainsi qu’un smartphone supplémentaire, et un dispositif uniquement dédié au streaming audio. Ces divulgations arrivent en complément des précédentes rumeurs annonçant un smartphone Amazon.
Concrètement, l’article qui cite des personnes proches des plans de l’entreprise comme source, mentionne que cette famille de dispositifs fait partie de divers projets qui sont connus comme le projet A, B, C et D ou « les projets de l’alphabet » (« The Alphabet Projects ») et sont en développement dans son installation Lab126.

L’un des smartphone serait capable d’afficher des images 3D sans que les utilisateurs aient à porter des lunettes, et utiliserait la technologie de suivi rétinienne pour que les gens puissent utiliser leurs yeux pour naviguer à travers le contenu qui semble flotter au-dessus de l’écran comme un hologramme, selon ce qui est mentionné. Le dispositif disposerait d’une connectivité 4G LTE et intégrerait des puces de Qualcomm.

Enfin, les sources du WSJ ont suggéré que les efforts déployés par Amazon pourraient conduire à un service de musique en streaming qui serait en concurrence avec d’autres actuellement en place tels que Spotify ou encore Pandora accessible outre-Atlantique, et sans doute accompagner le dispositif mentionné comme dédié au streaming audio. Enfin, ils ont également indiqué que la compagnie souhaite libérer une partie de l’offre dans les prochains mois.

Mais pourquoi Amazon travaillerait sur ​​un téléphone 3D ? Si c’est plutôt inhabituel, cela ne signifie pas que des chercheurs penchent sur le sujet. Deux smartphones 3D ont par le passé été commercialisés, l’un produit par LG et l’autre par HTC – respectivement Optimus 3D et HTC Evo 3D – mais c’était il y a deux ans… Pourquoi ne pas donner une deuxième chance avec des technologies plus mûres ?

Si nous entendons parler d’un smartphone Amazon depuis de très long mois voir quelques années, franchement cela aurait beaucoup de sens que la firme dispose d’un côté son Kindle, de l’autre ses Kindle Fire, et enfin le smartphone viendrait compléter cette panoplie afin que la société soit de plus en plus en concurrence avec Apple et Google.

Source : blog-nouvelles-technologies.fr

Voir les commentaires

Asian Cairns : la ville du futur imaginée par Vincent Callebaut

9 Mai 2013, 20:11pm

Publié par Grégory SANT

Asian Cairns

L'architecte belge Vincent Callebaut propose sa vision de la ville du futur : son projet "Asian Cairns" pour la ville de Shenzen en Chine, milite pour la construction d'un pôle multifonctionnel écologique. Une nouvelle façon de penser l'urbanisation d'une ville verte, dense, connectée et éco-conçue.

L'infatigable Vincent Callebaut n'en finit pas d'imaginer la ville du futur. Après avoir proposé un village côtier semblable à un récif corallien, après avoir conçu une ferme bionique pour New York et Antismog, une tour parisienne dépolluante, c'est à la Chine que l'architecte visionnaire s'est intéressé.

Car là-bas, l'exode rural a pris des proportions incroyables : d'ici à 2030, environ 75 % de la population chinoise, soit près de 1 milliard de personnes, seront des citadins, avec tous les problèmes que cela entraîne en termes de transport, d'énergie, de services et de pollution. Afin de répondre à ce défi, qui se joue dès aujourd'hui, l'architecte belge a imaginé "Asian Cairns", un pôle urbain multifonctionnel écologique, "un prototype de Smart City verte, dense, connectée par les TIC et éco-conçue à partir des biotechnologies". Tout un programme.


Asian Cairns

 

Le plan révèle six tours spiralées inscrites dans un triangle d'or. Elles symbolisent les trois éléments, eau, terre et feu, organisées autour de l'air central.

 

 

Des empilements verticaux de galets hi-tech

Le master plan dévoile trois spirales entrecroisées représentant les trois éléments, eau, terre et feu, organisés autour de l'air se trouvant au milieu. Chacune des spirales s'enroule autour de tours mégalithiques et forme un écosystème urbain qui doit réimplanter de la biodiversité au cœur de la ville grâce à de vastes vergers publics et de champs agricoles. Des bassins de viticulture et des lagunes de phyto-épuration recycleront les eaux grises rejetées par les fermes verticales.

Les tours, qui prennent l'apparence de cairns (empilements de cailloux ou de galets) regroupent toute une mixité associant production, alimentaire et énergétique, sur les lieux mêmes de leur consommation. On y trouvera donc des logements, des bureaux pour l'activité économique, des commerces pour les services et des espaces de loisirs (auditorium, piscines).

Les éléments de chaque tour seront reliés par un boulevard vertical constituant également l'armature centrale de leur structure. Cet axe organisera les flux des résidents et des ressources. L'idée maîtresse est de densifier l'espace afin de lutter contre l'étalement urbain, synonyme de coûts de transport et de gaspillage.

Pour Vincent Callebaut, les six tours visent de nombreux objectifs, dont la diminution de l'empreinte écologique en valorisant la consommation locale par son autonomie alimentaire, le recyclage en boucle courte des déchets organiques, l'économie de territoires ruraux et de ressources en eau, ou encore la diminution du recours aux combustibles fossiles.


Asian Cairns

Les coupes des tours mégalithiques où l'on distingue la colonne vertebrale centrale où s'accrochent les différents galets empilés (d'où le nom de "cairns"). Tirant parti des porte-à-faux et des espaces interstitiels, l'architecte imagine l'insertion d'espaces verts agricoles, notamment des vergers publics.

 

 

Bilans écologique et énergétique positifs

Structurellement, chaque galet est constitué d'anneaux d'acier cintrés autour de double-ponts horizontaux. Les anneaux sont reliés à la colonne vertébrale centrale par des poutres Vierendeel (profilé à treillis comportant entre ses membrures des jours carrés) qui permettent un maximum de modularité spatiale. Elles forment un plan en croix recevant la programmation individuelle de chaque galet.

Les espaces interstitiels et la surface des mégalithes, quant à eux, accueillent les jardins suspendus. Les galets en porte-à-faux sont également recouverts de panneaux photovoltaïques et thermiques, et plantés d'éoliennes à axe vertical afin de proposer un bilan énergétique positif. Arriver à concilier urbanisme et développement durable serait-il finalement possible ?

Asian Cairns

Dalles doubles de terrasses et vergers intérieurs.

Asian Cairns

La répartition des surfaces par niveau dans un galet type. D'aures mégalithes présenteront des usages différents, abritant parfois un auditorium ou un centre aquatique de loisirs.

Asian Cairns
Vincent Callebaut ©

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S'inspirant de la nature qui repose en grande partie sur la photosynthèse, la peau des mégalithes sera recouverte de panneaux solaires produisant de l'électricité. Elle sera également hérissée d'éoliennes axiales et de jardins suspendus.

Asian Cairns
Vincent Callebaut ©

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les tours s'inspirent de concepts de biomorphologie (formes naturelles), de bionique (stratégies du vivant et processus naturels de fabrication), et de biomimétisme.


Source : maisonapart.com
On retrouve pêle-mêle des idées de formes hydrodynamiques, de ventilation naturelle des termitières par une cheminée centrale, de structures hyper-résistantes des nids d'abeilles, de plasticité des feuilles de nénuphar ou de production d'énergie par photosynthèse.

Voir les commentaires

Les interrupteurs personnalisables

9 Mai 2013, 20:09pm

Publié par Grégory SANT

interrupteurs-personnalisation

 

Et si l’interrupteur, petit objet pratique mais négligé de tous, devenait à son tour objet de tous les désirs ? Décoration décalée ou par petites touches tendance, il se pare outre-atlantique de motifs à pois, rayures, imprimés Vichy et dessins enfantins pour mieux affirmer son rôle dans la pièce. La boutique Krystal sur Etsy propose ainsi de le personnaliser selon ses goûts et ses envies. Le Grand n’a qu’à bien se tenir…

interrupteurs-personnalisation-6

Source : thetrendygirl.net

Voir les commentaires

Sound Block un amplificateur passif pour iPhone

9 Mai 2013, 19:58pm

Publié par Grégory SANT

Image volta sound block 1 550x299 Volta Sound Block

Tout comme le Gramophone de Restoration Hardware, ce système de Volta Sound reprend le principe d’anciens systèmes pour les adapter aux nouvelles technologies. Le Sound Block est un amplificateur passif, composé d’un support en bois d’aulne et d’une corne de bison, qui s’adapte à tous les iPhone pour diffuser votre musique. Si le son n’est probablement pas d’une qualité exceptionnelle, on appréciera néanmoins son style. Disponible en 4 teintes différentes. Prix : 190 $.

 

 

Image volta sound block 2 550x299 Volta Sound Block

Image volta sound block 3 550x299 Volta Sound Block

Image volta sound block 4 550x299 Volta Sound Block

Image volta sound block 5 550x299 Volta Sound Block

Image volta sound block 6 550x299 Volta Sound Block

Source : geekandhype.com

Voir les commentaires

Aller en vacances vers l'inconnu

7 Mai 2013, 15:50pm

Publié par Grégory SANT

Indiquez la ville et la date de votre départ, et le site Drungli se charge de vous dénicher le vol le moins cher... pour une destination tirée au hasard.

Vous êtes jaloux des gagnants au Loto, qui font tourner un globe pour choisir leur prochain lieu de vacances ?

Ce rêve est désormais à votre portée - pour un petit budget. Le moteur de recherche Drungli va apporter un peu de spontanéité à l'organisation de vos prochains week-ends. Grâce à lui, plus besoin de lister tous les aéroports du monde ou de tirer les dés (pour ceux qui aiment se fier au hasard). Indiquez simplement la date à laquelle vous êtes disponible et Dungli liste pour vous une sélection de destinations classées par ordre de prix. Une nouvelle manière d'organiser ses vacances, qui autorise les départs à la dernière minute, à condition d'être flexible.

Pour un départ le 8 mai prochain depuis Paris, 50 euros suffiront pour rejoindre Pula en Croatie. Auriez-vous eu tout seul l'idée d'aller là-bas ?

Source : soonsoonsoon.com

Voir les commentaires

Les écrans flexibles sur nos téléphones en 2013 ?

7 Mai 2013, 15:48pm

Publié par Grégory SANT

Les premiers flexibles LG pourraient arriver rapidement sur nos smartphones

 

Le prochain smartphone LG majeur disposera t-il d’un écran flexible ? Si un rapport dans le Korea Times s’avère être exact, alors il y a de forte chance qu’il le soit. L’article se concentre sur la rivalité entre LG et Samsung, et glisse ensuite une phrase très intéressante à la fin de ce dernier. Il déclare que LG travaille sur la mise en œuvre des écrans flexibles, que nous connaissions déjà, mais que la firme aurait conclu un partenariat avec le ministère du financement de la Corée, et « vise à expédier son premier lot d’écrans flexibles plus tard cette année ».

Cette nouvelle arrive après que LG Display ait annoncé une augmentation considérable de financement au début de l’année, confirmant qu’un pourcentage élevé du budget serait alloué à la R&D et irait dans ce ce qu’on appelle les technologies de pointe, y compris de la prochaine génération d’écrans flexibles et transparents. Il semble que ça commence déjà à porter ses fruits.

Samsung a été le principal candidat à libérer un appareil disposant d’un écran flexible pendant un certain temps, et a montré son concept nommé Youm lors de sa conférence de presse au CES 2013. La spéculation de voir un jour le Galaxy Q – nom qui serait donné au smartphone embarquant cette technologie dès qu’il sera officialisé – est censé disposer de deux écrans tactiles 1080p, de 5.3 pouces chacun, et qui pourront être pliés pour devenir un dispositif plus petit. Si le concept peut paraître complètement dingue, il faut savoir que les téléphones flexibles sont encore loin d’être des projets finaux, en raison de l’absence de batteries et circuits flexibles, mais l’utilisation d’une charnière réduisant le milieu est un moyen de contourner ce problème, tout en continuant à arriver avec une nouvelle technologie au sein du dispositif.
Cependant, la firme a pris soin de ne pas en parler trop tôt, puisque la technologie ne semble pas encore prête pour arriver officiellement dans les mains du grand public.
LG a également repoussé les limites de l’écran flexible de pointe depuis un certain temps, après avoir été responsable du premier écran souple E-Ink qui s’est retrouvé sur la liseuse Wexler l’année dernière.

Samsung a déjà officialisé ses écrans souples lors du dernier CES 2013

Cependant, LG est aussi connu pour ses lancements en avant première d’une toute nouvelle technologie, avant d’offrir celle-ci à la concurrence en tout premier lieu. Par exemple, lorsque la firme a dévoilé son écran de 5 pouces offrant une résolution de 1080p pour les smartphones, une telle résolution sur une si petite échelle était jusque-là du jamais vu, HTC l’a embarqué en premier sur ses smartphones Butterfly et Droid DNA.

Cela dit, j’espère que LG offrira un smartphone avec un écran flexible dès cette année, même s’il est susceptible d’être commercialisé plus comme un écran incassable, en l’absence de processeurs flexibles, batteries et autres composants internes essentiels pour que nos rêves deviennent enfin réalité… Non pas que ce ne soit pas important, puisqu’un écran incassable pourrait être une aubaine aujourd’hui…

Sur quel téléphone pourrait-on voir l’écran flexible faire ses débuts ? Et bien, la rumeur d’un Optimus G2 plane pour un communiqué fin 2013 …

Voir les commentaires

Les monnaies locales se développent en France

7 Mai 2013, 15:41pm

Publié par Grégory SANT

En France, au moins dix-huit monnaies locales circuleraient actuellement dont l'Heol, le Sol Violette, l'Occitan... Copyright DR
En France, au moins dix-huit monnaies locales circuleraient actuellement dont l'Heol, le Sol Violette, l'Occitan... Copyright DR

 

 
Pas moins de trois projets de monnaies locales sont en cours en région parisienne. Si leur nom n'a pas encore été arrêté, les valeurs défendues se rejoignent. La méthode adoptée pour faire grandir le système, elle, diverge.
Sur le même sujet
Les monnaies locales et "complémentaires" à l’euro se multipliaient surtout dans le sud de la France ? Que les franciliens se tiennent prêts, ça bouge aussi en Île-de-France. En effet, trois projets sont actuellement en cours de développement :à Aubervilliers, dans l'Essonne et à Montreuil.

Chacune d’entre elles devraient reprendre les principes de base d’une monnaie locale. "Le but c’est de réintroduire de la démocratie sociale dans la commune et d’amorcer une réelle transformation sociétale" témoigne Bastien Yverneau, un ingénieur d’une trentaine d’années à l’origine du projet à Montreuil. Si le nom de la monnaie n’a pas encore été choisi (la pêche, l’épi et le mélies sont candidats), l’association Montreuil en Transition qui porte le projet depuis l’été dernier compte imprimer 25.000 billets pour le lancement de la monnaie d’ici quelques mois. "Nous espérons relocaliser l’économie et aider ses acteurs à éviter la spéculation financière" fait valoir Bastien Yverneau.

 

 

"Redynamiser le lien social et l’économie locale"

De son côté, le projet d’Aubervilliers n’en est qu’à ses débuts, "nous avons organisé une première réunion en avril pour définir le périmètre de cette monnaie de sorte qu’elle contribue à valoriser certains comportements" raconte Nadia Benqué, qui porte ce projet. L’objectif là aussi est de "redynamiser le lien social et l’économie locale, de valoriser la richesse créée par les associations" poursuit cette dirigeante du CEEFIA, un cabinet de conseil dans le domaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises. 

Dans l'Essonne, l'association SoliCités spécialisée dans le développement durable, se lance également dans le développement d'une monnaie complémentaire. Une première réunion de lancement du projet avait eu lieu le 3 novembre 2012, à l'initiative de l'agglomération de Viry-Grigny, prête à subventionner le projet. Côté perspectives, les deux porteurs de projets de Montreuil et d'Aubervilliers l’avouent : l’ambition est de réussir à étendre l’usage de leur monnaie sur un territoire plus large à long terme. Mais si, sur le fond, les valeurs défendues se rejoignent, sur la manière de procéder, deux visions s’opposent.

"Nous voulons éviter l’erreur stratégique qui a été faite à Toulouse, lance Bastien Yverneau. Ils ont imposé dès le départ trop de critères d’éthique, de solidarité, ce qui a conduit à exclure un trop grand nombre d’acteurs qui n’y correspondaient pas" juge-t-il. "Je défends l’idée selon laquelle il ne faut pas imposer beaucoup de critères au départ, pour moi, ils doivent venir dans un second temps" explique-t-il. Commencer par mettre en place une monnaie relativement ouverte du point de vue de son accès est la condition selon lui pour qu’un maximum de personnes et d’entreprises adhèrent au système et qu’il devienne porteur de sens sur un territoire.

 

Progesser doucement mais sûrement

Dans l'Essonne, les porteurs du projet considèrent que la nouvelle monnaie doit se faire dans le consensus général plutôt que de "s’autolimiter", en imposant des règles trop contraignantes. A Aubervilliers, on semble moins pressé que le système prenne de l’ampleur, privilégiant la défense de valeurs de base. Vingt-cinq critères sociaux et environnementaux ont déjà été prédéfinis. "Si vous répondez à au moins neuf d’entre eux, vous pouvez entrer dans le système" assure Nadia Benqué.

Elle défend cette monnaie comme "un outil de transition qui ne doit pas être descendante (imposées, ndlr) mais symbole d’une réappropriation des échanges". "L’important est de démarrer petit et de faire une expérimentation, d’y aller progressivement" insiste-t-elle, considérant "qu’un engagement démocratique de la part d’une population nombreuse prendra au moins trois ou quatre ans". Elle espère aboutir à un véritable changement de paradigme, quitte à procéder lentement.

L’association montreuilloise espère la mise en circulation de sa monnaie d’ici la fin de l’été 2013. D’ici là un concours est en cours afin de choisir un nom et un graphisme pour les billets à venir. A ce sujet, un vote populaire aura lieu le 22 juin, à l’occasion de la Fête de la Ville. Du côté d’Aubervilliers, le lancement est programmé pour début 2014.

Source : latribune.fr

Voir les commentaires

Concours Lépine : Push'n'Click

7 Mai 2013, 15:36pm

Publié par Grégory SANT

Concours Lépine 2013

Son slogan, "créateurs de liens", l'entreprise Inovame le porte bien. Après avoir remporté une médaille d'or en 2010 pour son concept de panneaux photovoltaïques intégrables, puis le 1er prix du Lépine de Strasbourg en 2012 pour son système de fixation de sol stratifié Zip'n'Go, l'entreprise alsacienne revient cette année avec le Push'n'Click.

Il s'agit d'un système de caisson de meuble qui s'assemble sans vis ni clou. Une tige en plastique se glisse dans une rainure spéciale, et solidarise entre elles les deux planches de mélaminé. "Notre but était de produire un meuble qui ne serait pas plus cher que les caissons classiques, grâce à l'économie faite sur la visserie" nous explique Thierry Miclo, l'inventeur.

Ultra astucieux, très facile à utiliser, et surtout démontable, le caisse Push'n'Click est promis à un avenir radieux - un industriel alsacien a déjà prévu de le commercialisé en grandes surfaces de bricolage et d'ameublement.

www.inovame.com

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>