Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MASDAR une cité écologique à Abou Dhabi

3 Mars 2008, 21:48pm

Publié par SANT

 

Masdar, la cité écologique du futur (diaporama)

La première ville 100% écologique au monde sortira bientôt de terre aux Emirats Arabes Unis. Ce projet de 15 milliards de dollars engagé par le gouvernement d’Abou Dhabi se veut un véritable laboratoire mondial des énergies renouvelables. Découverte de Masdar city, dessinée par le cabinet Foster and Partners.

Alors que le gigantesque archipel artificiel représentant «le monde» est en chantier au large de Dubaï, un autre projet colossal est sur le point de voir le jour aux Emirats Arabes Unis : la première cité écologique au monde.


Le lancement de ce chantier colossal aura lieu en février à Abou Dhabi. La nouvelle cité de 15 milliards de dollars voulue par le gouvernement d’Abou Dhabi s’étendra sur six kilomètres carrés dans le désert, à proximité de l’aéroport international de l’émirat. Elle s’appellera Masdar («source» en arabe) et pourra accueillir jusqu’à 50.000 habitants et 1.500 entreprises en 2016. Objectif : utiliser les énergies renouvelables pour un niveau zéro d’émission de gaz carbonique.

Voiture interdite
L’électricité sera générée par des panneaux photovoltaïques, et l’air conditionné sera produit via l’énergie solaire. Une usine de désalinisation fonctionnant également à l’énergie solaire abreuvera Masdar en eau, et les espaces paysagers de la cité seront arrosés par les eaux usées. La centrale solaire de 100 mégawatts dans un premier temps pourrait ensuite passer à 500 mégawatts. Des tramways et des systèmes de transports automatisés avec des arrêts tous les 200 mètres permettront aux habitants de se déplacer sans voiture à travers la ville.

Le WWF soutient Masdar
«Masdar a un engagement : être le laboratoire du monde pour les nouvelles solutions énergétiques. Le temps de la discussion est fini. Maintenant, il faut passer à l’action», a déclaré Sultan Ahmed Al Jaber, directeur général du projet qui veut faire de cette ville une vitrine des énergies propres. Pendant un sommet sur les énergies nouvelles et renouvelables qui se tenait à Abou Dhabi fin janvier, il a présenté la maquette de Masdar city, conçue par le cabinet d’architectes Foster and Partners. Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a exprimé son soutien au projet. «C’est le seul grand pays producteur de pétrole à décider de consacrer une partie de ses pétrodollars pour tenter de créer une avenir qui pourrait être durable», a estimé Jean-Paul Jeanrenaud, du WWF, lors d’un sommet sur les énergies nouvelles et renouvelables qui se tenait à Abou Dhabi.

Les concepteurs du projet espèrent attirer les projets innovants et faire venir à Masdar des chercheurs, étudiants et hommes d’affaires. Plusieurs fonds ont été créés pour soutenir ce projet, comme le Masdar clean technology fund, dédié aux innovations en termes d’énergies et de technologies renouvelables.

Masdar
Foster + Partners ©

Le gouvernement d’Abou Dhabi espère attirer 50.000 habitants et 1.500 entreprises à Masdar à l’horizon 2016, lorsque la ville sera complètement terminée.

Zoom [+]
Masdar
Foster + Partners ©

En marge du projet Masdar, le gouvernement d’Abou Dhabi a annoncé la création du prix Zayed future energy, qui récompensera de 2 millions de dollars chaque année des individus ou organisations pour leur excellence dans l’innovation des énergies renouvelables.

Masdar
Foster + Partners ©

Les énergies éolienne et solaire sont au cœur du projet.

Masdar
Foster + Partners ©

Le projet prévoit la création d'une université pour des études sur les énergies d'avenir en collaboration avec le Massachusetts institute of technology (MIT).

Source : Bacti-info

Commenter cet article