Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le bio : l'avenir de nos assiettes ?

10 Mars 2008, 20:22pm

Publié par Grégory SANT

En visitant l'été dernier les jardins du marais à Herbignac au milieu du marais de la Brière, nous avons appris qu'il était possible de produire des légumes bio à coûts concurrentiel. En effet le proporiétaire nous a démontré qu'en utilisant ce que l'on avait autour de soi nous pouvions produire plus, moins cher et bio. Il nous a d'abord expliqué que les cultures intensives était subventionnées par l'Europe alors que les cultures bio non. Pour produire du bio une des techniques et de planter puis de pailler (recouvrir de résidus végétaux broyés) le sol entre les semis. Ce procédé à plusieurs vertus. Il permet de conserver humide le sol même l'été et donc de limiter et de supprimer les arrosages de plantations. Le recouvre-sol maintien une température plus élevé par le processus de fermentation. Ces végétaux engraissent le sol et développent la biomasse utile à l'aération sol. Cette biomasse est essentielle pour une bonne croissance naturelle des plantes (ce que l'on ne retrouve plus avec des cultures intensives).  Des études montrent que la culture intensive durcit les sols les rendant plus imperméables provoquant la disparition de la surface fertile et les inondations dans les vallées. Le jardin d'Herbignac produit des légumes plus gros avec ce système de fertilisation. De plus l'abence d'herbicides, de fongicides et d'insectides permet de développer une biodiversité indispensable pour l'équilibre écologique. Les haies sont aussi utiles dans cet ensemble vivant. Elles protègent du vent du froid, du chaud, drainent les eaux de surface, et retiennent les sols. Elles enrichissent les sols avec la matière végétale récupérée en automne. Elles sont aussi un espace d'accueil pour une multitudes de plantes et d'animaux indispensables pour une bonne biodiversité. Nos grand-parents connaissaient tout ça et en à peine 2 générations les producteurs de semences, d'engrais , d'insecticides, et de pesticides ont vantés leurs mérites d'amélioration de production. Vous pourrez demain sur Arte en savoir plmus avec "Le monde selon Mosanto" sur la 5.

Grégory SANT
Commenter cet article