Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hermitage Tower, l'autre Tour Signal pourrait voir le jour

10 Juin 2008, 18:52pm

Publié par Grégory SANT

 
 

L'hermitage Tower, participant malheureux au concours organisé par l'EPAD pour la Tour Signal a de bonnes chances de voir le jour. Patrick Devedjian, président de l'EPAD avait déclaré, lors de la cérémonie d'annonce du lauréat, que certains projets du concours ont "certainement un avenir à La Défense". A l'inverse, le projet de Jean Nouvel, vainqueur du concours, doit faire face à ses premières difficultés.

Le projet dessiné par Jaques Ferrier, l'Hermitage Tower, pourrait bien voir le jour. La construction de plusieurs Tours concurrentes du concours est en grande partie facilitée par leur implantation géographique prévue, parfois très différente d'un projet à l'autre. Ainsi, si la tour de Jean Nouvel doit être construite à l'Ouest de la Défense, non loin du centre commercial des Quatre Temps, l'Hermitage Tower est destinée à être implantée en bordure de Seine, non loin de la Tour CB 31 (ex tour AXA)

Dessiné par Jacques Ferrier, l'Hermitage Tower se compose de deux grandes tours de hauteurs différentes et dont la plus grande mesure 309m. Reliées entre elles par une passerelle épaisse de plusieurs étages, l'ensemble devrait former un immense H dissymétrique dont la barre horizontale est placée vers le bas. Moins visibles, deux autres passerelles de plus petite taille relieront le sommet de la plus petite des deux tours à sa grande voisine. Autre caractéristique, les derniers niveaux de chacune des deux devraient être occupés par de grandes vigies, celle de la plus petite tour devrait être tournée vers le sud et celle de la plus grande vers l'est.

Outre l'originalité stylistique, l'Hermitage Tower propose surtout une importante surface utilisable de 250 000 m² à comparer aux 140 000 m² du projet choisi par l'EPAD. Ce surplus se fait principalement en faveur des logements qui occuperont 132 000 m², cependant, il s'agira principalement d'habitations de haut standing avec des prix compris entre 10 000 et 12 000 € le m². A l'inverse, une part relativement peu importante est dédiée aux bureaux: 31 000 m², 50 000m² seraient dédiés à l'hôtellerie, 26 000 m² seraient occupés par des commerces et des équipements, tandis que 11 000 m² seraient destinés à accueillir restaurants, spas et autres salons.

 

Illustration: Jacques Ferrier, via le dossier de presse de l'EPAD


Source : techno-science.net
Commenter cet article