Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les éoliennes s'envolent

16 Juin 2008, 20:17pm

Publié par Grégory SANT


Parmi les nombreuses équipes explorant des voies de traverse de l’énergie éolienne, Selsam est un spécialiste reconnu du multi-rotor coaxial. Cette entreprise de Fullerton (50 Km de Los Angeles) doit son nom à Doug Selsam. Le fractionnement de la voilure tournante diminue les efforts dus à la force centrifuge. D’où allègement de la structure porteuse, donc du coût et de l’impact visuel. Cette “vue d’artiste” illustre une hypothèse d’éolienne off-shore.

Selsam a réalisé un prototype pour tester cette géométrie bien particulière. La Superturbine est d’une remarquable simplicité. Une seule pièce mobile, constituée de quelques éléments de taille raisonnable et faciles à industrialiser. Le petit diamètre, impliquant une grande vitesse de rotation, autorise l’entraînement direct du générateur. A contrario, la lenteur des grandes éoliennes impose le recours au multiplicateur. Enfin, la Superturbine s’oriente dans le lit du vent sans aucun accessoire.

Chez Selsam, on ne craint pas de rêver. Une éolienne terrestre d’un autre genre, qui pourrait alimenter une tour de plus de 800 mètres tout en la rendant exportatrice d’électricité. Notez la dissymétrie (quatre rotors à droite, trois à gauche) grâce à laquelle l’éolienne trouve en toute simplicité sa place dans le vent.

On retrouve cette géométrie dans un prototype qui a permis à Selsam de battre un record : 6 kW en pointe avec des rotors de 7 pieds (2,10 m) seulement. La fibre de carbone est mise à contribution, dans l’axe et les pales. Selsam a étudié encore d’autres variantes, dont un modèle à treize rotors. Une Superturbine à deux rotors est commercialisée.

Source : aietech.com

Commenter cet article