Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comment refroidir la planète

8 Décembre 2008, 20:58pm

Publié par Grégory SANT

  • Reportage: Christophe Ungar
  • Montage: Ulrich Teiger
  • Animations: Jean-Daniel Kneubuhler

 

Des miroirs dans l'espace pour refléter la chaleur solaire, du fer dans les océans pour doper le plancton gourmand en CO2, des aérosols dans l'atmosphère pour assombrir le ciel : cela s'appelle le «geoengineering». Le but est simple, si l'on n'arrive pas à ralentir le réchauffement climatique, refroidissons artificiellement notre planète. En d'autres termes: guérissons, faute de prévention!

«Envoyer des particules de sulfate dans la haute atmosphère semble être la meilleure idée car nous copions notre mère nature, explique Thomas Peter, professeur à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich. En effet lors d'une éruption volcanique, beaucoup de ces aérosols sont expédiés naturellement dans l'atmosphère.» L'équipe de ce « géoingénieur » s'inspire ainsi de l'éruption historique du Pinatubo aux Philippines. En 1991, des millions de tonnes de sulfates font le tour du monde et assombrissent le ciel. Résultat, la température du globe baisse rapidement d'un demi degré.

Efficace, mais pas du goût de tout le monde. « C'est un peu jouer aux maîtres du monde parce que l'on ne prend pas en compte la complexité du système climatique», s'inquiète, Martin Beniston, un climatologue reconnu de l'Université de Genève. Il insiste sur les effets secondaires inattendus. Et même Thomas Peter l'admet, envoyer des sulfates dans l'atmosphère risque d'engendrer sécheresses, pluies acides et diminution de la couche d'ozone. Mais peut-être n'aura –t-on pas le luxe de choisir le moyen pour arriver à la fin….

Source : nouvo.ch

Commenter cet article