Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La recharge sans fil : le prochain standard ?

25 Juin 2009, 21:34pm

Publié par Grégory SANT

Energie et mobilité014
Palm Pre : un précurseur
Comme son nom l'indique, ce procédé consiste à recharger un appareil en le posant simplement sur une surface prévue à cet effet. Le principal bénéfice est d'éviter de devoir constamment brancher son mobile pour le recharger. Bien sûr, cet argument risque de ne pas convaincre les geeks habituées à synchroniser quotidiennement leur compagnon électronique. Dans ce cas, la sauvegarde, la synchronisation et le rechargement s'effectuent de façon totalement « transparente ». Malgré tout, on note tout de même deux bénéfices indéniables. Tout d'abord, la mise en place d'un standard (ce dernier pourrait naitre du consortium Wireless Power, voir chapitre suivant), permettrait aux mobinautes d'éviter les dépenses liées à l'achat de nouveaux chargeurs et/ou adaptateurs allume-cigare. D'autre part, si un tel standard se généralisait, il ne serait plus forcément nécessaire d'emporter son chargeur partout avec soi lors d'un déplacement (remarquez que le format mini USB apporte déjà cette souplesse). Enfin, le dernier avantage est loin d'être négligeable : l'absence de connectique coupe court aux problèmes mécaniques de détérioration du câble et/ou des prises. En bref, même s'il ne s'agit pas d'une révolution en soi, le procédé est tout de même accompagné d'une série de points positifs indéniables.

Seules trois questions subsistent… Tout d'abord, le système prendra uniquement son sens lorsqu'un standard majoritaire s'imposera. Palm a fait le choix de faire cavalier seul, il ne reste qu'à espérer que la concurrence emprunte une voie opposée. Vient ensuite le problème de la santé. Dix années n'ont pas suffi à faire tomber les doutes pour la téléphonie mobile… Il y a fort à parier que dans le cadre des systèmes de chargement sans fil, la réponse à cette question se fasse également attendre. Le dernier point à éclaircir concerne les pertes électriques entrainées par un tel procédé. Avec les petits transformateurs (transfert par induction), le rendement est compris entre 50 et 80 %. Le rechargement par induction reprend ce principe, le confort du sans-fil sera donc obtenu au prix d'une consommation électrique supérieure (même si Fulton annonce un rendement de 98 % pour les appareils de 120 volts avec la technologie eCoupled).
Source : mobinaute.com

Commenter cet article

Abraham Soubrie 03/07/2009 13:12

Bonjour,

Merci pour vos articles et pour les news

A+ de vous relire , sincère salutations A.S

Philippe 26/06/2009 10:47

Et le rayonnement ?

Tousensemble 26/06/2009 08:26

Il faut quand même noté que dans le cas du Pre, il est souvent dis que la recharge est plutôt lente et que le téléphone chauffe beaucoup. Il faudrait améliorer ces points avant que la recharge sans fil devienne un réel standard.