Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ferrari 458 Italia

5 Août 2009, 19:31pm

Publié par Grégory SANT

Ferrari présentera au prochain salon de Francfort la remplaçante de la F430, la 458 Italia, avec, selon les propres termes du constructeur italien, "la volonté de rompre avec la gamme précédente ". Elle sera d'ailleurs la première auto de la marque à pouvoir bénéficier d'une motorisation hybride !

Parlons d'abord du moteur de la version "thermique"… La 458 Italia reçoit un V8 dont la cylindrée grimpe à 4,5 l pour une puissance de 570 ch à 9000 trs/min et un couple de 540 Nm à 6000 trs/min alors que 80 % du couple est disponible à partir de 3250 tr/min ! Elle devrait littéralement "arracher" le bitume avec un rapport hallucinant de 2,42 kg/ch. La 458 Italia revendique 325 km/h en vitesse de pointe et exige 3,4 secondes pour passer de 0 à 100 km/h. De quoi faire rougir de jalousie les Audi R8 et autres Lamborghini Gallardo. Comme précisé un peu plus haut, Ferrari annonce donc qu'une version hybride, une vraie révolution pour la marque italienne, est en préparation. Une Ferrari hybride, qui aurait pu imaginer cela il y a seulement quelques années ? On pourra vraisemblablement la découvrir au salon de Los Angeles, en fin d'année.
Ferrari 458 Italia - La révolution rougeFerrari 458 Italia - La révolution rougeFerrari 458 Italia - La révolution rougeFerrari 458 Italia - La révolution rouge
Sur le plan esthétique, la 458 Italia reçoit une calandre centrale avec prises d'air latérales et de petits ailerons montés devant les radiateurs. Ces éléments technologiques offrent de surcroît une charge verticale en augmentation de la vitesse et pouvant se déformer de façon aéro-élastique dans l'optique de diminuer la résistance à travers la réduction d'entrée des radiateurs. Bienvenue dans un autre monde !

Le mot de la fin sera pour Ferrari : " Ce nouveau modèle constitue une synthèse de créativité, passion, style et innovation technologique ". Absolument !

F. Grimpret  Source : yahoo.com

Commenter cet article