Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des mobiles à recharge sans fil par Intel

17 Septembre 2012, 18:37pm

Publié par Grégory SANT

Intel planche depuis plusieurs années sur un système capable d'enclencher la charge de la batterie d’un appareil mobile ou d’un périphérique simplement approché d’un ordinateur. Les premières puces basées sur cette technologie arriveront en 2013. L’un des ingénieurs d’Intel qui a travaillé sur ce projet a répondu aux questions de Futura-Sciences.

Dans un avenir pas si lointain, nous pourrons recharger sans fil la batterie de notre téléphone mobile, de notre tablette, de nos claviers et souris en les plaçant simplement à côté de l’écran de notre ordinateur de bureau ou près de notre PC portable. « Pas de chargeur, pas de câble » promet Intel, à l’origine de cette technologie baptisée Wireless Charging Technology (WCT).

Le fondeur américain qui travaille sur ce procédé depuis 2008 vient d’annoncer un partenariat avec IDT, une entreprise spécialisée dans les solutions de communication sans fil et qui sera la première à fabriquer des puces WCT. Il y aura d’un côté une puce émettrice destinée aux ordinateurs (ultrabook, PC portables, ordinateurs tout en un) et de l’autre une puce réceptrice logée dans les terminaux mobiles (smartphones, tablettes, baladeurs), les appareils photo numériques et les périphériques sans fil (clavier, souris, casques ou oreillettes).

Transfert d'énergie par résonance électromagnétique

« La WCT repose sur le principe de la résonance électromagnétique qui transfère l’énergie en couplant la fréquence de résonance entre une bobine de transmission et une bobine de réception », a expliqué à Futura-Sciences Gary Matos, responsable de la planification stratégique chez Intel et qui a travaillé sur cette technologie. Pour que le système fonctionne, les deux appareils doivent être placés à 20 millimètres de distance. Il faut compter une heure pour recharger la batterie d’un smartphone « suffisamment pour qu'il tienne tout l'après-midi », indique Intel, sans donner plus de précision.


Dans cette vidéo tournée à l’occasion du salon Computex en juin dernier, Gary Matos nous explique le principe de la technologie WCT. À peine le smartphone équipé d’une puce WCT réceptrice est-il approché de l’ultrabook doté de la puce WCT émettrice qu’un logiciel lance le processus de charge. Intel/FirstZomm.TV/YouTube

La solution WCT n’est pas la première du genre. Le système de charge par induction commence à faire parler de lui. Palm fut l’un des précurseurs avec son Touchstone, un galet-chargeur sur lequel il suffisait de poser un smartphone (Palm Pré) ou la tablette TouchPad pour les recharger. Plusieurs grands constructeurs comme Apple, Samsung et Nokia s’intéressent à la charge par induction. La marque finlandaise vient justement de lancer ses nouveaux Windows Phone 8 Lumia 920 et 820, tousdeux compatibles avec le standard de charge par induction Qi.

Reste que si cette technologie supprime le cordon d’alimentation, elle impose de toujours avoir avec soi l’accessoire sur lequel il faut poser le mobile. La technologie WCT a l’avantage d’être bien plus polyvalente et facile à intégrer dans les appareils électroniques existants. Lors d’une démonstration réalisée au salon Computex qui a eu lieu en juin dernier, Intel a présenté une solution WCT opérationnelle intégrée dans un ultrabook et un smartphone. Lorsque le mobile est déposé juste à côté de l’ordinateur, un logiciel détecte sa présence et lance automatiquement la charge de la batterie. Un PC portable équipé d’un émetteur WCT peut charger un smartphone à partir de l’énergie de sa propre batterie ou bien lorsqu’il est connecté au secteur.

« Lorsqu’il fonctionne sur la batterie, un panneau de contrôle logiciel permet à l’utilisateur de gérer le seuil d’autonomie à ne pas dépasser pour le PC », précise Gary Matos. Ce qui veut dire que l’on pourra par exemple recharger son mobile lors d’un trajet en avion ou en train et se contenter de le poser à côté de son ordinateur chez soi ou au travail, en n’ayant plus à se soucier de mettre la main sur le cordon d’alimentation. Mais les téléphones mobiles ne sont pas les seuls bénéficiaires de cette avancée. Comme nous l’a confirmé Gary Matos, le système peut fonctionner avec n’importe quel terminal équipé d’une batterie rechargeable.

Placé à la base de l’écran d’un ordinateur tout en un, une puce WCT pourrait par exemple charger une souris, un clavier, des enceintes ou un casque sans fil. Intel ne donne toutefois pas de précision sur le nombre d’appareils que l’on peut recharger simultanément. IDT indique de son côté que les premiers échantillons de puces WCT réceptrices et émettrices seront mis à disposition des fabricants début 2013, ce qui laisse penser que les premiers appareils « WCT Inside » n’arriveront pas au mieux avant la deuxième moitié de l’année, voire 2014. Intel ne se montre guère plus explicite en déclarant qu’il « abordera au cours de l'année ses plans et son calendrier à ce sujet ».

Source : futura-sciences.com

Commenter cet article