Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Finnair imagine les avions de demain

1 Janvier 2010, 19:12pm

Publié par Grégory SANT

Pour célébrer ses 85 ans , Finnair a fait appel des experts de l’industrie aérienne pour imaginer le futur de l’aviation…dans 85 ans.

Malgré les faillites de compagnies aériennes, l’arrêt de nombreuses routes ou les fusions de compagnies aériennes, Finnair reste optimiste. Enfin une compagnie aérienne positive !

 

Au lieu faire un bilan de son passé, la compagnie aérienne Finnair a lancé un nouveau site Web, departure2093.com, qui vise faire découvrir le design des avions du futur. Le site de Finnair est également un lieu de débat sur l’évolution du monde de l’aviation.

« Vous pouvez toujours avoir une influence sur l’avenir, mais pas sur le passé. Quand Finnair investit dans un avion, sa conception peut prendre dix ans. Il est donc de la plus haute importance pour Finnair d’imaginer l’avenir » nous a confié Christer Haglund, vice-président en charge des relations publiques et de la communication chez Finnair.

En 2093, les avions seront moins bruyant, plus écologique et grâce de nouveaux avions supersoniques, il sera possible de voler vers l’Australie depuis l’Europe en moins de trois heures, d’aller en vacances sur la lune, ou même passer quelques nuits dans un hôtel dans l’espace.

La future flotte de Finnair pourrait être composée de A600-850M, des avions supersoniques spacieux sans émissions de gaz  effet de serre conçus pour les vols long-courriers, et équipés de 600  à 850 sièges intelligents capables de s’adapter  des passagers au poids, à la hauteur et à l’âge des passagers.

L’A600-850 (en photo dans la chapeau) sera capable de décoller verticalement et sera alimenté par des panneaux solaires disséminés sur le fuselage. L’avion « soucoupe volante ». L’A1700-2400 Cruiser (ci-contre), de son côté, proposera des spectacles de théâtre à base d’hologrammes, des théâtres, des restaurants, bars, magasins, salles de réunion et des salles de gymnastique.

 

Source : tendancemedia.fr

Commenter cet article