Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jaguar MKII par Ian Callum

1 Septembre 2014, 18:07pm

Publié par Grégory SANT

 © cmc

Pour une inauguration, ce fut une inauguration. John Surtees, le légendaire pilote de Formule 1, était là, et Ian Callum, le patron du design de Jaguar, aussi. À cela une bonne raison, dans les ateliers flambant neufs du spécialiste de la restauration Motor Cars Limited (CMC) à Bridgnorth, on venait de mettre la dernière main à la MKII un peu spéciale de Mister Callum. Il y avait aussi Norman Dewis, le pilote d'essai de Jaguar qui a mis, toute sa carrière durant, au point les voitures de route du constructeur anglais. Et quand il a vu la MKII revue et corrigée par Callum et CMC, il n'en a pas cru ses yeux.

 © cmc

Et nous aussi, car les photos montrent la qualité sidérante de la réalisation, mais aussi les libertés de style et l'approche technique quasi iconoclaste qui ont présidé à cette refondation exceptionnelle. Elle rappelle un peu l'initiative très récente d'assembler les six Jaguar E Lightweight qui n'ont jamais été construites. Mais si celles-ci seront reproduites à l'identique, la MKII sera réinterprétée en voiture moderne par Ian Callum, bien placé en ce qui concerne le design, et les ingénieurs de CMC pour la mécanique.

Après dix-huit mois de travaux, le résultat est saisissant (cliquez sur nos photos pour le diaporama) et a causé la stupeur des invités lors de l'inauguration des locaux de CMC. La voiture à la base est une Mark II de 1959, mais si les apparences sont sauves, tout le reste change profondément.

 © cmc

"C'est une interprétation très personnelle, admet Ian Callum. Bien que la Mark II a toujours été une très belle voiture, il m'a semblé qu'elle pouvait être encore plus excitante dans la forme et la performance. Tout en maintenant la pureté de ses lignes, je voulais ajouter un certain nombre de modifications pour tendre vers une simplification et plus de clarté."


Attitude de félin

On peut dire que c'est plutôt réussi, même si les roues, rétro mais agrandies à 17 pouces, semblent vouloir sortir de la carrosserie à l'arrière. Cela modernise l'assiette de la voiture dont l'avant a été revu afin d'intégrer finement un bouclier aux formes d'origine tout en intégrant de nouvelles bouches d'aération. Des ouïes latérales apparaissent sur les ailes avant, tandis que leurs homologues de l'arrière sont moins marquées. Comme à l'avant, les pare-chocs chromés ont cédé la place à un carénage inférieur sous la malle à bagages. Des touches chromées viennent appuyer les formes du vitrage et les poignées de porte.


Modernisées, les suspensions deviennent indépendantes, reçoivent des ressorts hélicoïdaux, des amortisseurs réglables et des freins à disque renforcés. La garde au sol est abaissée de 30 mm afin d'accentuer aussi cette attitude de félin prêt à bondir. Après tout, il s'agit bien d'une Jaguar n'est-ce pas ? Naturellement, le moteur ne pouvait être qu'un six cylindres en ligne, emprunté à la XK et porté à 4,3 l et 250 ch, alors que la Mark II n'a jamais dépassé 3,8 l. Il est accouplé à une boîte manuelle à 5 rapports.

 © cmc

Pour jouir totalement de son joujou extra, Ian Callum s'est concocté un splendide habitacle où le tableau de bord a été respecté mais agrémenté de l'Audio System GPS à écran rétractable Clarion, qui préserve totalement le design. Le câblage vers les HP a été fourni par VDC Trading, fournisseur des meilleurs studios du monde, comme Abbey Road. Le volant en revanche est plus petit et à trois branches.

 © cmc
De quoi améliorer la position de conduite avec les nouveaux sièges à la superbe sellerie cuir et surpiqûres en losange. Cette petite merveille n'a pas de prix avoué, mais CMC pourrait sans aucun doute vous en construire une similaire si vous le souhaitiez. En attendant, surveillez les routes de Provence. Ian Callum y possède une maison et adore parcourir les petites routes au volant de ses Jaguars.

Source : lepoint.fr

Commenter cet article