Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'énergie cinétique des trains récupérée comme énergie électrique

20 Mars 2013, 19:26pm

Publié par Grégory SANT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une solution conçue par le groupe helvético-suédois ABB permet à une importante société de transport basée aux États-Unis de capter l'excédent d'énergie produit par un train lors du freinage d'arrêt et de le réutiliser quelques secondes plus tard pour aider le train à redémarrer.

La société de transport Southeastern Pennsylvania Transit Authority (SEPTA) exploite le sixième plus grand système de transport public des États-Unis. Elle dessert près de 4 millions de personnes dans la ville de Philadelphie et en périphérie.

80% de la consommation annuelle d'électricité de la SEPTA, s'élevant à 500 millions de kilowattheures, est utilisée pour alimenter les trains, dont 60 % est dédiée à l'énergie cinétique (mouvement). Cependant, une grande partie de cette énergie est gaspillée chaque fois qu'un train freine à son arrivée à une gare. Capter et recycler cette énergie pourraient réduire la consommation d'énergie globale de la SEPTA de plus de 10 %.

La solution proposée par ABB est fondée sur le système régénératif de stockage d'énergie Envistore.

En temps normal, le système utilise des supercondensateurs à double couche pour régénérer l'énergie de freinage du train et la réutiliser pour faciliter l'accélération. Dans le cadre du projet de la SEPTA, ABB a remplacé son support de stockage par un système de batterie au lithium-ion pouvant stocker de grandes quantités d'énergie excédentaires de freinage, pour ensuite retourner l'énergie lorsque les prix de l'énergie augmentent sur le marché, habituellement lors des périodes de pointe et des conditions de température élevée.

Le système Envistore est ainsi en mesure de faire baisser sensiblement la consommation d'énergie du secteur ferroviaire, de stabiliser la tension de la traction électrique et de réduire la demande de pointe pour le réseau local.

Depuis presque 1 an, la solution est testée avec succès dans un poste électrique de la voie de transport rapide (Market-Frankford) de la ville de Philadelphie, où elle dessert 5 gares ferroviaires et régénère quotidiennement l'énergie d'environ 400 arrêts de trains à chaque gare. Elle permettrait de recycler annuellement plus de 1.200 mégawattheures d'énergie et de générer des économies d'environ 440.000 dollars.

Le système d'ABB a même récemment été choisi par AGP Metro Polska pour la nouvelle ligne de métro 2 à Varsovie, où il permettra de recycler l'énergie de freinage des stations de métro et l'énergie gravitationnelle produite lors de son passage sous le fleuve Vistule.

Source : enerzine.com

Commenter cet article