Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'impression 3D change d'échelle

24 Novembre 2014, 19:22pm

Publié par Grégory SANT

article_hurwitz4

 

L’artiste Jonty Hurwitz dévoile les plus petites sculptures au monde, fabriquées par impression 3D et visibles uniquement à l’aide d’un microscope. Avec cette série d’oeuvres, l’artiste sud-africain ne réalise pas seulement un exploit artistique, mais également une prouesse scientifique.

Les sculptures ont été créées grâce à une nouvelle technologie d’impression 3D dénommée Multiphoton Lithography se basant sur un phénomène physique appelée « absorption à deux photons ». À la manière de la stéréolithographie, le procédé vient durcir des polymères sensibles à la lumière grâce à des rayons ultra-violets. En recourant à un microscope et une longueur d’onde spécifique, le procédé permet de figer des des couches de matière de l’ordre du pixel (appelé voxel dans un espace en 3 dimensions) permettant de créer ces sculptures nanoscopiques.

Invisibles à l’oeil nu, les sculptures représentent des corps de femmes dévêtues à la manière de l’art gréco-romain.

article_hurwitz2

Trust, 80 x 100 x 20 microns, Octobre 2014

Mais qu’est ce que le « nano » ? Selon le Système International d’Unités, le préfixe « nano » correspond à 10-9 mètres, c’est à dire un milliardième de mètre. Jonty Hurwitz s’est amusé à imprimer ces sculptures sur des points de repères, comme un cheveu, une épingle ou une tête de fourmi pour mieux se rendre compte de l’échelle.

En vidéo, Jonty Hurwitz raconte l’histoire derrière ces sculptures d’un nouveau genre :

Plus d’infos sur le site de l’artiste ICI.

article_hurwitz

Vue éloignée, Trust, 80 x 100 x 20 microns, Octobre 2014

article_hurwitz3

Intensity, 2014

article_hurwitz5

Cupid and Psyche, 100 x 90 x 100 microns, 2014

article_hurwitz7

article_hurwitz8 

Source : 3dnatives.com

Commenter cet article