Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'ordinateur français : le Kubb

4 Janvier 2015, 18:43pm

Publié par Grégory SANT

C'est cube de 12 cm de côté, il s'appelle Le Kubb et c'est un ordinateur de bureau, plus précisément, c'est l'unité centrale. Habituellement c'est une grosse boîte rectangulaire qu'on camoufle sous son bureau. Là le but c'est de

poser le Kubb sur son bureau, voire même de l'exposer. 

Un produit haut de gamme

Les concepteurs du Kubb ont clairement choisi leur positionnement : leur ordinateur est un produit haut de gamme, voire de luxe et le design compte autant même plus que les performances techniques car sur le plan technique, le Kubb est un ordinateur basique qui tourne sous Windows, pour faire de la bureautique, de l'Internet. Ce n'est pas du tout un PC pour les joueurs.

En revanche il est extrêmement silencieux. On ne l'entend pas sauf si on pose l'oreille dessus. Il est aussi très sobre en énergie puisqu'il consomme 3 à 8 fois moins que les autres unités centrales.

Fabriqué en France

Les composants du Kubb viennent pour la très grande majorité d'Asie. Ce sont les mêmes que pour les autres PC. En revanche l'assemblage est bien fait en France, à la main et la coque elle est conçue et fabriquée aussi en France. 

Les modèles d'entrée de gamme sont peints avec des peintures industrielles issues de l'aéronautique. Certains modèles haut de gamme sont peints à la main, l'assemblage peut prendre jusqu'à 6 ou 7 heures, c'est presque comme de la haute couture. A ce rythme là, ils ne peuvent en sortir que 1500/2000 pièces par mois. 

Prix et disponibilités

Le Kubb d'entrée de gamme coûte 700 euros, juste pour l'unité centrale. Il faut donc ajouter l'écran. Le haut de gamme peut aller jusqu'à 1100 euros.. A l'avenir l'entreprise prévoit de fabriquer des Kubb en bois ou plaqué or.

Pour l'instant, le Kubb est déjà en vente sur le site du constructeur mais n'espérez pas le trouver en grande distribution. Les concepteurs ne le souhaitent pas. Ils veulent garder ce côté haut de gamme. Ils pensent même à l'avenir avoir leurs propres boutiques.. Ils comptent aussi trier sur le volet les magasins dans lesquels ils accepteront de vendre leur machine.

Source : rtl.fr

Commenter cet article