Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La DARPA invente le soldat amélioré

13 Septembre 2014, 18:47pm

Publié par Grégory SANT

DARPANombreuses sont les innovations que l'on doit aux armées du monde entier. L'un des grands défis des prochaines années sera assurément le soldat amélioré, façon Iron Man carrément aux commandes d'un gros robot. Mais l'armée américaine travaille aussi à leur conférer les mêmes pouvoirs de guérison que Wolverine.L'agence pour les projets de recherche avancée de défense américaine, la DARPA, a lancé le projet ElectRx – prononcez « electrics » – et le moins que l’on puisse dire, c’est que la description est absolument fascinante :

ElectRx a pour but de développer de nouvelles technologies haute-précision et très peu invasives pour moduler les circuits nerveux et ainsi restaurer et maintenir la santé humaine. Les technologies d’ElectRx pourraient aussi aider à accélérer la recherche scientifique visant à mieux comprendre la structure et les fonctions des circuits neuronaux et leur rôle dans la santé et la maladie. Parmi les cibles potentielles, les circuits identifiés comme utiles dans la régulation du système immunitaire, de quoi fournir un nouvel espoir pour traiter de nombreuses maladies inflammatoires, dont l’arthrite rhumatoïde, le syndrome de réponse inflammatoire systémique et les inflammations de l’intestin. ElectRx pourrait aussi permettre d’améliorer les traitements de stimulation nerveuse périphérique pour les maladies du cerveau et de santé mentale comme l’épilepsie, le traumatisme crânien, le trouble de stress post-traumatique et la dépression.

Selon la DARPA, ces appareils pourraient accélérer la guérison des patients en agissant directement sur leur circuit nerveux. Cela « pourrait changer fondamentalement la manière dont les médecins établissent les diagnostics, suivent et traitent les blessures et les maladies », selon le directeur du programme Doug Weber.

Comme le rappelle le blog officiel du Département de la Défense américaine, le concept n’est pas nouveau, mais les systèmes existants occasionnent de nombreux effets secondaires du fait de leur relative imprécision, et ils nécessitent une implantation chirurgical. Le projet ElectRx veut « créer des appareils ultra-miniaturisés, environ la taille d’une fibre nerveuse, qui ne demanderaient que des procédures d’insertion très peu invasives, comme une simple piqûre par exemple. »

Et il n’est bien évidemment pas (encore) question d’envisager réparer ainsi une blessure par balle, mais davantage de tenter d’accélérer la guérison des maladies chroniques… À suivre !

Source : gizmodo.fr

Commenter cet article