Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La mort du PC, un mythe ?

16 Novembre 2013, 10:57am

Publié par Grégory SANT

Si l’heure est grave pour le PC, le Personal Computer ou ordinateur personnel pour reprendre le terme français, les raisons d’espérer sont pourtant nombreuses, et ce malgré la concurrence du smartphone ou de la tablette tactile.

En effet, même si Microsoft a perdu la guerre contre Apple, bien armé de son iPhone et de son iPad, et que les ventes de PC sont en baisse constante (- 3,5% en 2012), le PC reste un outil de travail irremplaçable. Pour ne citer qu’un seul chiffre, il faut ainsi savoir qu’à notre époque dominée par l’informatique, environ 80% des données circulant sur internet le font par l’intermédiaire de PC. Une étude menée par le cabinet spécialisé Deloitte va même plus loin encore en précisant que 70% du temps passé sur un appareil électronique (tous supports confondus) l’est sur le PC : le smartphone ou la tablette tactile sont surtout utilisés de manière ponctuelle, notamment pour la lecture des mails ou l’utilisation des réseaux sociaux. La plupart des utilisateurs interrogés répondent même que s’ils ont le choix, ils préfèrent utiliser le PC.

En fait, pour les experts, un autre aspect explique la baisse des ventes des PC : il s’agit tout simplement de la crise économique. A l’heure où les budgets se resserrent, le secteur informatique est l’un des premiers à souffrir, notamment au niveau professionnel avec des renouvellements de parcs moins importants. La crise a également des conséquences pour les particuliers : l’existence de solutions parallèles rend moins urgente la nécessité de posséder un ordinateur, sans parler du fait qu’un grand nombre de personnes utilisent leur PC professionnel également à des fins personnelles.

Dans ce contexte, les réactions des dirigeants des grandes entreprises du secteur du PC sont plus claires. Interrogées sur cette question symbolique, ils se montrent tous étonnamment optimistes. Pour Alexis Oger, de Dell, « la réponse [à cette question] est non. Fermement non. » Il serait alors intéressant de savoir ce qu’en pensent les responsables de Lenovo, l’entreprise chinoise devenue numéro un mondial en juillet (devant l’américain Hewlett Packard) avec un chiffre d’affaires de 34 milliards de dollars en 2012, et une hausse de 15% sur l’année. En 30 ans, et malgré une passe difficile à la fin des années 2000, l’entreprise a connu une croissance exponentielle, s’appuyant sur une politique de fabrication maison et quelques acquisitions stratégiques. Aujourd’hui, sa bonne position s’explique également par le fait qu’elle a bien géré le « virage » de la tablette. Celle-ci représente sans doute l’avenir du PC : loin de mourir, il est en pleine transformation.

Par Lea Cramer

Commenter cet article