Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La nouvelle collection d'Iris Van Herpen fait usage de l'impression 3D

10 Octobre 2014, 20:28pm

Publié par Grégory SANT

L’impression 3d et l’univers de la mode – Défilé d’Iris Van HerpenOn en entend beaucoup parler, l’impression 3D intègre de plus en plus les défilés des maisons de Haute Couture.
Des designers d’anticipation comme Iris Van Herpen ou encore Francis Bitonti ont réalisé des robes étonnantes grâce à l’impression 3D.

Nous sommes à la période des Fashion Week et celle de Paris a eu lieu il y a maintenant deux semaines. Iris Van Herpen y a à nouveau fait sensation en présentant une collection dont les pièces les plus provocantes étaient développées à l’aide des technologies d’impression 3D. La créatrice néerlandaise, soutenue par l’ANDAM (Association Nationale de Développement des Arts de la Mode), a ainsi continué son plaidoyer pour une création avant-gardiste. Mais cette fois-ci, elle n’a pas semblé chercher la radicalité artistique, mais plutôt faire un effort pour créer des robes et tenues qui puissent habiller les femmes.
C’est ainsi que l’impression 3D semble là plus pour créer une structure nouvelle et apporter un vrai effet visuel que comme une fin en soi. La structure se vit plutôt comme une carapace que comme une seconde peau. Elle vient recouvrir un tissu qui lui reste agréable à porter.

iris-van-herpen-impression3d-fashionweekparis-2

 

Un aveu de défaite ou un début d’intégration plus concrète dans le monde de la mode ? La question peut se poser pour l’impression 3D. Et la réponse est certainement un peu des deux à la fois. En effet, les technologies d’aujourd’hui ne permettent pas encore de travailler une gamme de matériaux suffisamment large pour obtenir des « textiles » souples et agréables à porter. C’est donc ici une réelle limitation pour que la technologie d’impression 3D puisse pénétrer le monde de la mode. Mais Iris Van Herpen habille ici des habits par des formes originales, permettant de créer un vrai effet de surprise et une mise en valeur de la femme dans des vêtements uniques. Ainsi, l’impression 3D peut servir à accessoiriser, à créer de la structure et du volume. C’est donc à ce jour une technologie qui ouvre un nouveau champ de possibles, sans venir remplacer le textile dans une utilisation de contact sur peau.

structure-impression3d-iris-van-herpen

Ainsi, ce défilé d’Iris Van Herpen semble correspondre à un retour à une réalité, où on comprend que l’impression 3D ne créera pas demain nos habits, mais pourrait apporter beaucoup par des effets de structure, de volume, en accessoirisant vos tenues mesdames. Après-demain est un autre jour…

iris-van-herpen-impression3d-fashionweekparis-1

Source : zesmallfactory.com

Commenter cet article