Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le tri sélectif dans les bureaux vu par Starck

9 Mars 2012, 12:12pm

Publié par Grégory SANT

« Pourquoi le tri ne créerait-il pas un plaisir ? Pourquoi la corbeille ne serait-elle pas désirable ? », s'interroge le célèbre designer, Philippe Starck. C'est à partir de ce postulat que l'entreprise Roquette de Lille, spécialisée dans le tri et le recyclage des déchets, a demandé au designer de redessiner la corbeille en carton Élise. Deux ans de travail ont été nécessaires pour la création de cet objet.

Une poubelle en plastique végétal

Cette nouvelle corbeille se décline en six couleurs. Chacune à un usage différent (papier, plastiques souples, canettes, piles, ampoules et cartouches d’encre). Cette corbeille a été fabriquée avec une nouvelle matière : le plastique végétal Gaïalène.

« Trier et recycler peuvent et doivent être associés au plaisir. Le dessin exprime l’idée de la beauté intrinsèque du déchet et déjà froissé, prévieilli, il assure une longévité de la durée de vie de l’objet. Il fallait donner envie de regarder les corbeilles, de les disposer dans un bureau, de les utiliser et donc de penser à trier », explique Philippe Starck.

« Je travaille dans une entreprise où l’image, le look est important et je pense qu’Élise avait besoin de travailler sur le look de sa corbeille et je serai content de pouvoir avoir des corbeilles Élise by Starck, avec une gamme de couleurs qui est en accord avec Lacoste », précise Christophe Chenut, directeur général de Lacoste.

Élise accompagne les entreprises dans la gestion de leurs déchets. Elle propose des solutions adaptées de formation, de livraison des corbeilles et de collecte des déchets. L'entreprise équipe les collaborateurs de corbeilles de tri et met à disposition des conteneurs de stockage, des caissons confidentiels et autres collecteurs de tri sélectif nécessaires. Une fois les déchets collectés, ils sont surtriés dans les centres Élise et sont acheminés vers les centres de recyclage.

Source : decision-achats.fr

Commenter cet article