Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les objets déco imprimés en 3D de Samuel N. Bernier

11 Septembre 2014, 17:26pm

Publié par Grégory SANT

 

article_sbernier

Le salon Maison & Objet est le rendez-vous européen incontournable des acteurs de la décoration et du design et rassemble chaque année près de 80 000 visiteurs à Villepinte dans le nord de Paris. A l’occasion de l’édition 2014 qui vient de se terminer, l’impression 3D a eu son heure de gloire avec les collections d’objets imprimés en 3D du designer canadien Samuel N. Bernier.

article_sbernier7

 

Le directeur de création de la startup française le FabShop a dessiné puis fabriqué à l’aide d’imprimantes 3D MakerBot, des collections d’objets (lampes, horloges et contenants) intitulées Paris, Miami et Singapour, à l’effigie des villes qui recevront cette année ce salon professionnel en France, en Amérique et en Asie.

Chaque objet a été pensé dans le but d’être fabriqué en plusieurs fois sur des modèles d’imprimantes 3D personnelles de type Replicator (ou imprimante 3D équivalente), puis assemblé mécaniquement. Toutefois les lampes peuvent être imprimées en une seule fois en utilisant la Z18 de MakerBot, une imprimante 3D grand format dévoilée en début d’année au CES de Las Vegas.

Pour ce projet, Samuel N. Bernier souhaitait explorer ce qu’il considère être l’un des futurs du design d’édition. Il s’est imaginé un cycle ou le créateur coupe les intermédiaires le séparant de l’utilisateur en donnant à celui-ci le pouvoir d’être fabriquant, consommateur et critique de ses produits. Les gens qui téléchargeront les collections Maison & Objet auront, bien entendu, la liberté d’utiliser les couleurs et matériaux de leur choix.

Comme cette année le thème choisi pour le salon Maison & Objet est « le Partage », le FabShop a choisi de publier les fichiers 3D dans le but de permettre la fabrication à domicile. La start-up Bretonne s’est ainsi tournée vers Cults, la plateforme française dédiée à la vente de fichiers 3D pour la fabrication digitale.

Source : 3dnatives.com

Commenter cet article