Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maserati se lance aussi dans le meuble

24 Avril 2013, 18:45pm

Publié par Grégory SANT

Au salon du mobilier de Milan, Maserati présentait un siège en hommage à la Quattroporte en revendiquant bien haut son côté "Made in Italy".

 

Au salon international du mobilier 2013, qui se tenait à Milan jusqu’au 14 avril dernier, Maserati a dévoilé en partenariat avec Zanotta une "Lounge Chair", un fauteuil intégrant la ligne d’accessoires Home & Office de Maserati. Ce siège semble être ressorti d’une ancienne collection d’ameublement des années 1970, mais est bel et bien neuf. L’objet a été dessiné par les designers Ludovica et Roberto Palomba, de la maison Zanotta, en hommage à la nouvelle Maserati Quattroporte. Se revendiquant "Made in Italy" (fait en Italie), le siège propose un rembourrage et un cuir de qualité supérieure sur une architecture tubulaire en acier.

Objet de collection

Facturé 4.874€ (+ 82€ de frais de port), ce siège de collection, disponible sur la boutique Maserati, est proposé dans les versions suivantes: noir avec bord gris clair, gris clair avec bord couleur de boue et couleur de boue avec bord gris clair. Il intègre la collection "Home Design" du Trident, faite de lampes, de fauteuils, d’une série de porcelaines et d’imageries de luxe imprimées sur toile. Le catalogue est disponible en ligne, sur le site internet de Maserati. Tous les objets sont des "collector", 100% authentiques, associés à un certificat paraphé par la marque. La valeur de chacun peut difficilement chuter par la suite.

Tout le monde s'y met

Alors que Renault exposait son concept de future Twingo en association avec le designer Ross Lovegrove au salon du mobilier de Milan, d’autres constructeurs automobiles ont également fait parler d’eux. Mazda a dévoilé la chaise Kodo, du nom de son nouveau langage esthétique présent sur ses voitures. Citroën exposait de son côté le sofa DS, accessoire imaginé en parallèle de le ligne de voiture des chevrons.

Source : autoplus.fr

Commenter cet article