Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Opel Adam

29 Septembre 2012, 17:26pm

Publié par Grégory SANT

Sur le marché des citadines du segment A, deux écoles s’affrontent. Si, à l’instar des 107, Aygo et C1, aux lignes simples et à la présentation basique, la basique VW Up et ses clones misent sur la simplicité, d’autres, comme les coquettes A1, Mini, 500 ou DS3, parient sur la différenciation. Sans conteste, la nouvelle Adam s’inscrit dans cette seconde catégorie, et s’illustre par ses nombreuses options de personnalisation…

 

Opel Adam : Belle pomme !


Grands yeux en amande, large sourire souligné d’une moustache chromée, galbes langoureux ponctués de coups de gouges audacieux et pavillon contrasté à la manière de la rivale aux Anneaux : la petite dernière de Rüsselsheim fait montre d’une verve esthétique inaccoutumée. Avec ses antibrouillards en pendentifs, son pavillon animé d’élancements chromés et ses hanches rebondies, l’Adam devrait séduire une clientèle féminine, urbaine et branchée.

Pour atteindre cette cible plus aisément, la petite allemande arbore également un cockpit des plus seyants. Instrumentation soignée au graphisme rutilant, aérateurs ronds cerclés de chrome, larges panneaux assortis à la caisse et coquets parements laqués de noir : l’habitacle apparaît particulièrement gratifiant. Sophistiquée, la dotation intègre notamment un large écran tactile connectable à un smartphone, un dispositif d’assistance au stationnement ou une surveillance de l’angle mort.

Animée par les blocs essence issus de la polyvalente Corsa, associées à une transmission manuelle à cinq rapports et développant des puissances respectives de 70, 87 et 100 chevaux, la petite Opel fait l'impasse sur le diesel. Un oubli compréhensible eu égard à la vocation urbaine de la citadine, et de l’entrée en vigueur des pénalisantes normes Euro VI. Commercialisée dès le Mondial de Paris, la petite allemande déboulera dans nos rues en janvier prochain.

Source : autodeclics.com

Commenter cet article