Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

OSTEOID : le plâtre imprimé en 3D par Jake Evill

29 Avril 2014, 17:41pm

Publié par Grégory SANT

 

i_osteoid.jpg

L'impression 3D se mêle de plus en plus au médical notamment avec la création d'organes (le cœur d'un bébé ou encore un foie humain) mais également le développement de plâtres pour soigner les fractures et os cassés.

Déjà utilisée pour développer un prototype de plâtre exosquelette sur mesure appelé Cortex, l'impression 3D a de nouveau été utilisée pour créer un plâtre capable de guérir les fractures d'os. A l'image du Cortex mis au point par Jake Evill, diplômé de l'université Victoria de Wellingtion, ce nouveau plâtre surnommé Osteoid dispose d’alcôves qui permettent au bras de respirer.

Oui, car vous le savez les plâtres médicaux conventionnels ne permettent pas au bras cassé ou fracturé de respirer en raison de leur propriété matérielle. De ce fait, lorsqu'on porte un plâtre médical, on a chaud, ça nous démange tout le temps et il n'est pas pratique car très lourd et sensible à l'eau.

Osteoid

Le plâtre Osteoid, créé par le designer industriel turque Deniz Karasahin, met fin à tout ce calvaire puisque grâce à l'impression 3D, il s'adapte parfaitement à la zone fracturée ou cassée suite à un scanner 3D de cette dernière. De plus, grâce à ses multiples alcôves, fini les démangeaisons et odeurs nauséabondes, le bras peu enfin respirer. Enfin, grâce à de nouveaux matériaux, ce plâtre médical est bien plus léger, respecte l'environnement et est résistant à l'eau.

Mais l'incroyable nouveauté de ce plâtre, par rapport au Cortex développé par Jake Evill, est l'intégration de petites électrodes à l'intérieur des alcôves. Ces électrodes permettent, en envoyant des ultrasons, de soigner plus rapidement la zone fracturée ou cassée. Ce système baptisé LIPUS (Low Intensity Pulsed UltraSound) permettrait de réduire de 38% le temps de guérison pour seulement 20 minutes d'utilisation quotidienne, selon le designer. Pour fonctionner, les électrodes doivent être placées directement sur la peau au niveau de la zone fracturée. Cela est ainsi possible grâce aux multiples alcôves du plâtre Osteoid.

Osteoid

Osteoid

Osteoid

Osteoid

Source : hitek.fr

Commenter cet article