Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Première course de bateaux solaires à Monaco

5 Mai 2014, 19:30pm

Publié par Grégory SANT

Du 10 au 12 juillet 2014, la Principauté sera le théâtre d’une curieuse course de bateaux à moteurs solaires où les innovations des équipes engagées pourraient se répandre très vite sur le marché destiné au grand public.

 

Copyright : Yacht Club de Monaco

Plus connue pour son Grand Prix de Formule 1, la Principauté de Monaco aura désormais son équivalent sur l’eau : la Solar1 Monte-Carlo Cup. Le principe ? Une course de bateaux à moteurs, uniquement alimentés par l’énergie solaire, qui se tiendra au cœur de l’été du 10 au 12 juillet 2014. Venant du monde entier, plusieurs équipes s’affronteront dans trois disciplines distinctes : course de slalom, en flotte et en duel. Initié en 1904 par le Prince Albert 1er, ce regroupement international va permettre à Monaco de rester à la pointe des nouvelles technologies dans le secteur du motonautisme. Par le passé, ces courses ont fortement contribué à l’évolution des moteurs à explosion, mais les nouvelles préoccupations du monde moderne ont logiquement conduit ce rassemblement à développer des moteurs écologiques à énergie solaire.

 

Monaco à la pointe de l’innovation

 

La Principauté renouera donc cet été avec son glorieux passé et deviendra une nouvelle fois la vitrine du yachting et des innovations technologiques. « Avec la Solar1 Monte-Carlo Cup l’histoire se répète 100 ans plus tard, a déclaré Bernard d’Alessandri, secrétaire général du Yacht Club de Monaco. C’est un projet très enthousiasmant car il s’agit d’une innovation majeure et concrète au service du développement de l’industrie du yachting. Je suis ravi que cela attire en Principauté de nombreux jeunes compétiteurs venant du monde entier car cette nouvelle génération est incontestablement très impliquée et concernée par les avancées technologiques qui participent à la sauvegarde de notre planète »

 

Foils et panneaux solaires

 

Sans pouvoir se targuer d’incarner la première ville au monde à accueillir cette course solaire, Monaco reste fière de proposer son plan d’eau aux compétiteurs. Témoin des premiers essais, Marnix Hoekstra, Directeur de Vripack, partenaire technique de Solar1, ne cache pas son enthousiasme. « C’est incroyable de voir ces bateaux voler au-dessus de l’eau. Après des essais organisés à Monaco en août dernier, nous avons pu valider que les bateaux solaires ont tout le potentiel pour offrir de belles joutes nautiques ! Comprendre comment ils fonctionnent fait également partie de l’approche éducative que nous souhaitons donner à cet événement. »


Plus d’un siècle après les premières compétitions de canots à moteur organisées par ses ancêtres, le Prince Albert II, président du Yacht Club de Monaco, soutient cette nouvelle génération de bateaux de course révolutionnaires et respectueux de l’environnement, volant sur des foils pour limiter la trainé et utilisant l’énergie solaire pour avancer. « À nous de faire preuve de créativité, d’initiative et de dynamisme pour développer de nouveaux projets », a-t-il lancé.

 

Écologie et sauvegarde de l’environnement comme leitmotiv

 

Ces Formule E (Formule 1 électriques) des mers sont développées par des universités internationales et pilotées par de jeunes étudiants. Allier innovation, développement et endurance en utilisant uniquement l’énergie solaire est un pari audacieux qui devrait intéresser les grands patrons du secteur du motonautisme. « L’industrie de l’énergie solaire est en pleine croissance. Non seulement les amateurs de bateaux solaires ont une opportunité sans égal d’afficher leurs talents d’ingénierie et, de surcroît, ils peuvent se confronter aux sociétés spécialisées dans le solaire mais aussi aux jeunes étudiants ambitieux », note Sergei Dobroserdov, PDG de Solar1. « L’implication de la Principauté dans le développement durable, et les projets en faveur de la protection de l’environnement, conforte le choix de l’organisation de la Solar1 Monte-Carlo Cup ici ».

Nul doute que ces technologies, une fois validées, se retrouveront très rapidement sur des bateaux de série destinés au grand public. Ces bateaux solaires doivent diffuser un impact positif sur l’aide à la préservation du milieu marin. Une valeur chère que Monaco espère répandre hors de ses frontières.

Commenter cet article

petitesannonces 04/06/2014 15:47

magnifique !! merci pour le partage .

comparatif banque 08/05/2014 11:48

superbe!!