Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tosa recharge les bus en 15s

9 Juin 2013, 18:43pm

Publié par Grégory SANT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le premier bus électrique de grande capacité roulant sans lignes de contact et se rechargeant à certains arrêts en seulement 15 secondes a été exposé à l'occasion de la 60ème conférence internationale de l'Union Internationale des Transport Publics, à Genève.

Baptisé TOSA, acronyme composé de la première lettre du nom des partenaires ayant participé au projet : TPG (Transports Publics Genevois), OPI (Office de promotion des industries et des technologies), SIG (Services Industriels de Genève) et ABB, ce projet de bus articulé électrique ressemble à un trolleybus classique, à l'exception de son toit. En lieu et place des classiques perches et caténaires, ce bus est doté d'un bras rétractable commandé par laser qui se connecte à un rail intégré à la station de bus. La procédure de connexion est extrêmement rapide et se déroule en moins d'une seconde. Lorsqu'on sait que le temps passé à un arrêt est de seulement 15 secondes, il est essentiel de ne pas perdre de temps pour la connexion.

Ainsi, quand le bus approche de l'arrêt, le rail supérieur fixe de la station est détecté et le contact du toit du bus commence à s'aligner latéralement avec celui-ci. Ensuite, le bras de chargement s'élève du bus et fait contact. Un contrôle de sécurité veille à ce qu'une connexion adéquate soit établie avec le bus à l'arrêt avant que la tension ne soit appliquée.

 

Mise en service d'un bus électrique qui se recharge en 15 secondes !

 

Cette technologie de recharge flash et les équipements de traction embarqués utilisés pour ce projet ont été développés par ABB et optimisés pour des lignes de bus à haute fréquence dans les zones urbaines, transportant un grand nombre de passagers aux heures de pointe. Les batteries embarquées peuvent être rechargées en 15 secondes avec une charge de 400 kW à des arrêts sélectionnés le long du parcours. Au terminus, une charge de 3 à 4 minutes permet une recharge totale des batteries. Grâce à ce système d'alimentation électrique innovant, l'énergie peut être stockée dans des batteries compactes permettant de laisser toute la place aux passagers. Au freinage et au ralentissement, l’énergie est récupérée dans la batterie et peut utilisée pour alimenter les moteurs électriques ou consommée à l'intérieur du bus pour les systèmes auxiliaires, tels que l'éclairage intérieur.

 

 

"Grâce à la recharge flash, nous sommes en mesure de proposer une nouvelle génération de bus électriques pour le transport public urbain de masse ne reposant pas sur les lignes de contact", a expliqué Claes Rytoft, Responsable de la Technologie chez ABB. "Ce projet ouvre la voie à une infrastructure de transport public plus flexible, plus rentable mais également plus respectueuse de l'environnement en réduisant la pollution et le bruit."

Le système TOSA est un concept de bus zéro émission. L'électricité utilisée pour son alimentation provient entièrement de centrales hydrauliques. Le temps de recharge est si rapide qu'il n'interfère pas avec les horaires du bus ; en outre, ce système améliore l'environnement et le paysage urbains car il s'affranchit des lignes de contact tout en offrant une plus grande flexibilité d'itinéraire.

Un projet, quatre partenaires genevois

Ce projet a été conçu pour réduire la congestion du trafic dans la ville de Genève. En octobre 2010, une étude est menée pour déterminer la faisabilité des bus électriques à recharge flash pour un système de transport de masse urbain. Le projet est lancé en 2011 et a progressé à un rythme tel que le bus TOSA a pu être présenté officiellement lors du 60e congrès mondial de l'UITP (l'Union internationale des transports publics) et de l'exposition sur la mobilité et le transport urbain, qui se sont tenus à Genève du 26 au 30 mai 2013.

Ce bus articulé, qui peut transporter 134 passagers, a réalisé son premier trajet après son inauguration par la ministre suisse des transports, Doris Leuthard, qui a qualifié ce système d'« innovation vraiment fantastique ».

 

Ce bus électrique de démonstration circulera entre l'aéroport de Genève et le palais des expositions Palexpo sur un tronçon de la ligne 5 long de 1,8 km où le trafic est particulièrement dense, ce qui permettra de collecter des données précieuses sur ses performances.

Source : enerzine.com

Commenter cet article