Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une alternative au panneau solaire

15 Janvier 2014, 19:19pm

Publié par Grégory SANT

Rawlemon, un panneau solaire en forme de bouleSi les panneaux solaires sont à la mode, force est de constater qu’ils ne sont pas si efficients que cela, et encore moins agréables à la vue. Bien cachés sur un toit, à la limite… Et si l’avenir de cette technologie passait par des équipements bien plus performants, certes, mais aussi design ? Dites bonjour à Rawlemon, une bille solaire impressionnante.

Une grosse sphère de verre remplie d’eau. Simple, mais diablement efficace. Les rayons du soleil, et de la lune, sont concentrés 10 000 fois sur une toute petite surface, laquelle est recouverte de panneaux solaires. Mais le soleil et la lune sont en mouvement, vous dites-vous. C’est pour cette raison que Rawlemon embarque un petit traqueur dont la tâche est de suivre le soleil ou la lune pour positionner au mieux les panneaux solaires. Efficacité ? 70% de plus que des panneaux solaires conventionnels.

Rawlemon

Ce concept est l’œuvre de l’architecte allemand André Broessel, il lui aura fallu trois ans pour imaginer ce concentrateur. Malheureusement, le chemin sera encore long avant une éventuelle commercialisation à plus grande échelle. Reste encore à convaincre le grand public de l’efficacité d’un tel système, à obtenir les certifications nécessaires et les fonds pour lancer la production.

L’équipe du projet a donc lancé une campagne Indiegogo, non pas pour la « version à grande échelle » de Rawlemon mais pour une version de poche, Beta.ey, conçue pour recharger nos appareils électroniques.

Beta.ey

S’il vous fallait une vision à plus long terme, André Broessel imagine ses Rawlemon sur des grattes-ciel comme le Burj Khalifa. Un quart de la surface de la façade Sud pourrait par exemple générer 16,4 Gigawatts-heure par an, suffisant pour alimenter la tour entière tout en ayant 60% d’énergie à disposition. Impressionnant, non ?

Rawlemon

Source : gizmodo.fr

Commenter cet article