Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UPS déploie ses services d'impression 3D sur 100 sites

28 Septembre 2014, 18:19pm

Publié par Grégory SANT

UPS déploie l’impression 3D dans 100 nouvelles boutiques aux USUPS, le  géant de la logistique, a décidé d’étendre son réseau de service d’impression 3D aux Etats Unis. Après une première période de test lancée l’année dernière sur 6 magasins, UPS a pu constater l’intérêt grandissant des professionnels pour ce service d’impression 3D. Les principaux clients sont les PME, les start-ups, les inventeurs et les artistes .

UPS s’allie donc avec Stratasys pour développer son réseau. Ce sont en effet des uPrint SE Plus qui vont équiper chacun des franchisés qui va proposer ce service (c’est déjà la machine qu’UPS avait sélectionné pour sa première phase de test). Selon UPS, proposer un service d’impression 3D dans son réseau permet à ses clients entrepreneurs et PME de transformer leurs idées en objets concrets, et rend donc facilement accessible cette technique de prototypage rapide à des gens qui n’en auraient pas les moyens. Et contrairement à des services comme Shapeways ou Sculpteo, le réseau est ici local et la promesse d’obtenir son objet dans des délais très courts peut être tenue.

 

 

Pour imprimer un objet, le client vient chez un franchisé proposant le service avec un modèle en 3D enregistré sur une clé USB. Le fichier est alors préparé par les équipes d’UPS puis l’impression est lancée sur la machine uPrint de Stratasys, qui utilise la technologie FDM (Fused Deposition Modeling).
Le service reste en phase de test, il ne sera présent que chez 100 franchisés sur un total de 4300 magasins que compte le réseau US de UPS. Ce qui fait que seuls 2,3% des franchisés US seront équipés de ce service à court terme…

Proposer des services d’impression 3D semble une stratégie commune à tous les grands logisticiens. Nous pouvons reparler ici de deux autres exemples avec La Poste en France, qui comme nous vous en parlions en juillet, a annoncé de façon identique une élargissement de son test de service d’impression 3D à de nouvelles agences de son réseau. Nous pouvons également reparler ici de la réflexion stratégique en cours à l’USPS (United States Postal Services), la poste américaine, dont l’inspection générale avait identifié comme piste stratégique la construction d’un réseau de micro-usines équipées de machines d’impression 3D. En effet, en produisant localement sur son réseau, cela lui permettrait de se concentrer sur la logistique du dernier kilomètre, qui est le coeur de métier des services de poste.

Une nouvelle infrastructure industrielle est peut être en train de naître, pour venir compléter le maillage d’usines que nous avons connu jusqu’à aujourd’hui. C’est une infrastructure plus locale et dispersée. Mais pour qu’elle devienne une réalité au delà du simple service de prototypage rapide comme c’est la cas aujourd’hui pour tous ces services, il faudra à la fois que les technologies évoluent fortement, et que ces services montent drastiquement en compétences logicielles et machines sur la fabrication additive.

Source : zesmallfactory.com

Commenter cet article