Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un nouveau robot explorateur de comête par la Nasa

10 Septembre 2015, 16:44pm

Publié par Grégory SANT

Hedgehog (hérisson) est le nouveau-né de la NASA en collaboration avec les chercheurs du MIT et l’université de Stanford. Il s’agit d’un nouveau genre de robot, spécialement conçu pour explorer un astre à faible gravité.

Prenant la forme d’un cube, Hedgehog ne se déplace pas sur roues. A la place, il utilise des volants d’inertie embarqués pour se mouvoir et rebondir sur la surface d’une comète ou d’un astéroïde. Ainsi, l’élan créé lui permet de sauter, pirouetter ou encore culbuter dans toutes les directions. En outre, sa conception cubique lui permet de fonctionner, qu’importe la face sur laquelle il atterrit. En bondissant à la surface tout en profitant de la faible gravité, le robot pourra esquiver les obstacles. De même, une manœuvre spécifique lui permet de s’extraire d’un sol ensablé ou d’un gouffre. Enfin, ses épines ont été conçues pour servir de pieds et de protection mais elles font également office de sondes de prélèvement.

A l’état de prototype, ce robot explorateur de comète reste dans sa phase expérimentale et a été testé à bord d’un avion simulant un environnement à faible gravité. La prochaine étape consiste à l’équiper de capteurs et de caméras ainsi qu’améliorer son autonomie.

Voir les commentaires

Petcube : la caméra connectée pour animaux de compagnie

10 Septembre 2015, 16:41pm

Publié par Grégory SANT

La Petcube est une caméra Wi-Fi avec un micro et un haut-parleur, mais aussi un pointeur laser. L'objectif ? Garder un oeil et une oreille sur son animal domestique à distance.

Petcube est une caméra destinée aux possesseurs de chiens et de chats qui s’inquiètent de ce que peuvent faire leurs animaux en leur absence. Ce cube en aluminium de 10 cm de côté se connecte en Wi-Fi à Internet pour transmettre un flux vidéo HD 720p à un smartphone ou à une tablette grâce à une application gratuite (Android, iOS). L’application est même compatible avec la montre Apple Watch. De plus, la caméra dispose d’un objectif grand angle (138 degrés), d’un micro et d’un haut-parleur. Le propriétaire peut donc non seulement entendre son animal, mais aussi lui parler.

La Petcube est également doté d’un pointeur laser pour distraire l’animal. Le pointeur se commande avec l’application, qui permet également de prendre des photos pour les partager sur Facebook.

En revanche, la Petcube n’est pas motorisée. Il faudra donc la placer judicieusement, près d’une prise de courant faute de batterie.

Distribuée par PocketBook, la caméra Petcube sera disponible fin septembre au prix de 239 euros.

Source : 01net.com

Voir les commentaires

Les apps arrivent sur la télé avec Apple

10 Septembre 2015, 16:38pm

Publié par Grégory SANT

L'Apple TV, c'était jusqu'à alors un moyen pour la marque de distribuer du contenu (vidéo ou musique), que ce soit via iTunes ou via des partenariats (Hulu, Netflix, HBO).

Aujourd'hui, Apple ajoute ce qui manquait en effet à l'Apple TV ce dont disposent tous ses autres appareils, à savoir un App Store.

L'ambition ici est double : développer le service pour conserver les utilisateurs dans son écosystème jusque sur la télé, et générer de nouveaux partenariats, potentiellement lucratifs. Le voyage, le transport, l'hébergement sont des cibles évidentes, et on ne serait pas étonné de voir rapidement arriver une app amazon.

Pour arriver à ses fins, Apple doit convaincre simultanément utilisateurs et développeurs, car sans utilisateurs, point de développeurs, et sans applications, pas d'utilisateurs.

Pour les développeurs, Apple proposera un SDK de manière plutôt restrictive à partir du 11 septembre, histoire de proposer uniquement des applications de qualité pour les débuts de son TV OS. Un système d'exploitation qui ne devrait pas trop surprendre ceux qui ont l'habitude de travailler pour Apple, puisqu'il est basé sur iOS.

Il faudra avoir un œil sur la taille de l'App Store de TV OS, pour savoir si les développeurs sont ou nous convaincus de l'intérêt de cet énième support.


Côté utilisateur, le pari nous semble en revanche gagné : la commande vocale avec Siri semble très prometteuse, la télécommande tactile permet de conserver les habitudes acquises sur les iPhone et iPad, et l'interface présentée hier semble particulièrement fluide et réactive.

Pour parvenir à s'installer dans un maximum de salon, il fallait enfin à Apple un produit qui reste accessible : et à 150 dollars en prix d'appel, ce produit est sans doute plus pertinent qu'un téléviseur qui aurait été nettement plus onéreuse, à la fois à la vente et à la production.


Cette nouvelle Apple TV semble donc convaincante et complète l'écosystème d'Apple. Reste qu'en France, les boxes barrent le passage au boîtier à la pomme. A moins qu'à la manière de Google avec Android TV, Apple tisse des partenariats avec les opérateurs pour proposer son Apple TV comme boîtier TV.

Source : clubic.com

Voir les commentaires

Les robots mous du MIT

9 Septembre 2015, 17:28pm

Publié par Grégory SANT

Lorsque l’on pense aux robots, on imagine des organes solides, rivetés les uns aux autres et animés par des moteurs. Mais au MIT, des chercheurs tentent de concevoir des robots qui simulent la flexibilité et l'élasticité d’un être vivant. Découvrez en vidéo ces nouveaux membres flexibles qui équiperont peut-être les robots du futur.

Construire un robot rigide induit des limitations : la machine n’est pas très agile ni versatile. Afin de contrer le problème, l’idée du MIT est de développer des robots capables de se rendre flexibles. L’objectif est qu’à terme, ils puissent se conformer à leur environnement.

Le défi réside dans la conception d’un matériau capable de changer rapidement et facilement d’état. Car même si un robot mou est envisageable, il doit pouvoir devenir rigide pour pousser, tirer ou interagir avec des objets. À force de recherches, les scientifiques du MIT on développé un matériau ayant ces caractéristiques. Constitué de mousse de polyuréthane et de cire, il devient flexible lorsqu’il est chauffé à 60 °C. À terme, on envisage d’utiliser ces robots à des fins de sauvetage ou encore dans le domaine médical, pour se faufiler à l'intérieur du corps.

Voir les commentaires

Jaguar F-Pace

9 Septembre 2015, 17:22pm

Publié par Grégory SANT

Jaguar livre sur la toile pour la première fois une photo de son véhicule surélevé sans son camouflage. Pour couronner le tout, une vidéo du modèle dans des rues chinoises accompagne le cliché.

La marque anglaise détenue par le géant indien Tata dévoile le dessin de son nouveau SUV haut de gamme Jaguar F-Pace. Il n'est pas ici question d'une flopée de photos avec l'extérieur sous tous les angles et l'habitacle. Seule une image et une vidéo mettent l'eau à la bouche.

La séquence promotionnelle montre le 4x4 sportif s'assembler en images de synthèse à la manière d'un robot Transformers dans des allées asiatiques. Le message est clair : le Jaguar F-Pace doit séduire une clientèle aisée chinoise. Le rendu n'en demeure pas moins impressionnant. La marque au félin débutera la commercialisation mondiale du véhicule en 2016. Ce dernier abrite sous sa plastique séduisante une structure en aluminium, un système de Torque Vectoring et une suspension « Integral Link » multibras héritée de la berline Jaguar XE. Ces équipements lui garantissent une rigidité optimale et un comportement très dynamique. La puissance de la mécanique V6 3,0l 380 chevaux du F-Pace S de la vidéo est envoyée au sol via une transmission intégrale. Des versions deux roues motrices débouleront peut-être avec les déclinaisons diesels et essence moins musclées.

Le design du modèle est sans surprise très proche du concept CX-17 du salon de Francfort 2013. La version de série sera présentée avec toutes ses informations au même endroit dans un peu plus d'une semaine.

Source : caradisiac.fr

Voir les commentaires

Les objets connectés : tendance de mode ou tendance durable ?

9 Septembre 2015, 17:19pm

Publié par Grégory SANT

Le marché des objets connectés est-il aussi dynamique que nous le font croire les annonces, prédictions et études des grands cabinets de conseils ? Pas si sûr, analyse Olivier Ezratty qui détaille les intox dont nous sommes l’objet. La progression du secteur est bien moindre que celui des smartphones et tablettes. Mais l’intox repose aussi sur leur proposition de valeur : elle n’est pas là même entre un système d’éclairage public et une application pour courrir ou un simple gadget connecté. “Bref, il n’y a pas “un marché des objets connectés” mais différents marchés d’objets qui intègrent plus ou moins rapidement la connectivité et la création de nouveaux services exploitant les données générées par les capteurs.“

Reste qu’il ne faut pas pour autant jeter le bébé avec l’eau du bain, assure le consultant. Proposer des objets connectés est un gage de modernité et d’innovation, même si tout l’enjeu est de proposer des innovations qui dépassent l’écosystème d’innovation actuel, trop centré autour de l’objet.

Source : alireailleurs.com

Voir les commentaires

Concept-car Tesla Allraod par Jason McGinnity

9 Septembre 2015, 17:16pm

Publié par Grégory SANT

  • Source : industrialdesignserved.com

Voir les commentaires

Maison&Objet sept 2015

8 Septembre 2015, 19:55pm

Publié par Grégory SANT

Après deux jours passés au salon, il est temps de vous proposer notre petit compte-rendu. Nous avons eu l’occasion de participer aux Prix Les Découvertes en tant que jury du Hall 7 Now! Nous avions donc pour mission de dénicher la nouveauté, qui selon nous, est la plus marquante de cette édition.

Tâche loin d’être évidente lorsque l’on sait que ce secteur du salon regroupe « les nouvelles idées du design », où beaux objets et meubles audacieux et fonctionnels sont regroupés. Notre coup de coeur s’est porté sur Boulon Blanc et sa table modulable Archimède qui propose deux positions, une haute et une basse par un habile système de déploiement. Nous ferons un article complet dans les jours qui viennent sur cette création. En attendant, voici deux photos et une vidéo de la démonstration est visible sur notre instagram (cliquez ici).

Tous les autres exposants n’ont pas démérité, de belles découvertes, des créations aussi fonctionnelles qu’esthétiques, des designers toujours plus innovants et des échanges intéressants. Nous reviendrons dans les semaines qui suivent, séparément, sur les éditeurs et designers qui nous ont séduits.

Deux espaces incontournables dans le Hall 7:

Memento Mori par Arthur Gillet / Paravent de Gilles Neveu

jardin floral flottant par Espace teamLab x M&O

Tous les autres secteurs sont à découvrir, ils sont aussi nombreux que variés ! Vous avez jusqu’au mardi 8 septembre au soir pour vous rendre au salon.

Voici un aperçu en images des créations que vous pouvez découvrir à Maison & Objet Paris, édition septembre 2015:

The Skateroom:

Lampe CAPE par Constance Guisset chez Moustache:

Broke Bikes:

Lampes Sister et brother de Thomas Merlin chez Eno Studio:

Woodspot Table Lamp de Alessandro Zambelli:

Stand Hartô:

Assiette Mix and Match par Leslie David chez TH Manufacture:

Assiettes Blue Notes d’Eric Hibelot chez TH Manufacture:

Lampes Parc et lampes Petite de nos amis MAIORI:

Source : journal-du-design.fr

Voir les commentaires

IFA 2015 : tendance à la réduction d'énergie

8 Septembre 2015, 19:51pm

Publié par Grégory SANT

La 55e édition de l'IFA, le premier salon d'électronique grand public et d'appareils électroménagers au monde a ouvert ses portes au Berlin ExpoCenter City le 4 septembre 2015. C'est une vitrine mondiale pour le lancement collectif d'appareils électroménagers, qui présente les derniers produits et innovations de 2015.

Cette année, l'IFA a attiré 1.493 exposants répartis sur une surface d'exposition de 145.000 mètres carrés.

La maison intelligente, le développement durable, l'efficacité énergétique et l'alimentation sont les dernières tendances. Les appareils électroménagers ont mis l'accent sur l'alimentation "saine", l'inter-connectivité "intelligente" et la conservation de l'énergie, ce qu'illustrent des produits novateurs tels que le réfrigérateur de style triptyque Cloud Jane, la machine à laver double emploi « à double tambour » et la cave à vin à refroidissement par semi-conducteurs.

Le réfrigérateur de style triptyque Cloud Jane de Casarte (la marque haut de gamme de Haier) a attiré l'attention lors de l'évènement en tant que premier réfrigérateur au monde avec une porte en « T », alimenté par un compresseur sans huile et par une technologie d'alimentation par suspension à gaz, ce qui garde une température constante dans la cavité du réfrigérateur, garantissant la fraîcheur des aliments jusqu'à niveau cellulaire, et assurant aux consommateurs du monde entier un régime sain et nutritif.

Ensuite, l'appareil électroménager le plus représentatif de l'efficacité énergétique n'a été ni plus ni moins que la machine à laver « à double tambour » de Haier, qui est équipée de deux tambours séparés - un supérieur et un inférieur - pour laver des charges différentes. Pour les acheteurs européens et des États-Unis, cela devrait être un choix permettant d'économiser davantage d'énergie et de temps.

Enfin, la cave à vin à refroidissement par semi-conducteurs présentée sur l'IFA est le plus emblématique des produits qui sortent sur le marché de l'électroménager intelligent à l'échelle mondiale.

Les utilisateurs peuvent jeter un œil sur le contenu à distance et contrôler à tout moment le fonctionnement et l'environnement de la cave à vin grâce à une application mobile. La cave à vin apporte ainsi l'environnement de stockage le plus spécialisé et le plus approprié au vin, offrant aux amateurs de vin « la cave à vin familiale » la plus professionnelle en vente sur le marché.

L'exposition de produits novateurs sur l'IFA reflète l'accent mis par les consommateurs mondiaux sur la santé personnelle, la conservation de l'énergie et les caractéristiques intelligentes des appareils. Le réfrigérateur « à la fraîcheur cellulaire », la machine à laver « à double tambour », la cave à vin contrôlée par téléphone portable, ainsi que d'autres produits novateurs émergents, serviront à assurer une existence plus saine et plus heureuse aux consommateurs à l'échelle du globe.

** L'IFA est organisé conjointement par la Société pour l'électronique des loisirs et des communications (GFU) et Messe Berlin.

Source : enerzine.com

Voir les commentaires

Des villes qui se déplacent sur terre

8 Septembre 2015, 19:37pm

Publié par Grégory SANT

FUTUR - Imaginer la ville de demain est un grand classique de l'architecture. Sur terre, sous terre, sur la mer, dans les airs: tout ou presque a déjà été pensé et esquissé. Mais peut-être pas encore la ville... mobile.

Partant du principe que dans le futur, les populations seront amenées à ne pas toujours rester au même endroit avec les bouleversements climatiques ou la raréfaction des ressources, l'architecte espagnol Manuel Dominguez a dessiné une ville sur une immense plateforme roulante.

Sa "Very Large Structure" est conçue pour conduire ses habitants sur un parcours nomade à travers le monde. Elle peut contenir des bureaux, logements, commerces et bâtiments industriels, ainsi que des structures de production d'énergie et d'eau douce.

Source : huffingtonpost.fr

Voir les commentaires