Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GreenHouseKeeper : la serre d'appartement connectée

18 Mars 2019, 18:05pm

Publié par Grégory SANT

Choisir son appart en fonction de l’orientation de la terrasse, du niveau d’humidité de la pelouse, de la luminosité du salon… Un peu ardu ?

GreenHouseKeeper (ou "GHK" pour les intimes) a imaginé une serre connectée à installer confortablement chez vous. Équipée de caméras, capteurs et LED, elle est pilotée par un logiciel intelligent, HerbroCore, qui vous renseigne 24h/24 et 7j/7 sur la santé de vos plantes. Capable d’automatiser tout ce qu’il faut pour que ça pousse (mieux que des mauvaises herbes), il recrée les conditions environnementales optimales pour vos plantes. Vous allez pouvoir garder un œil et une oreille sur vos pousses, pour veiller en permanence à leur bonne croissance. Une plante mal éclairée ? Paf ! Vous réagissez. Un taux d’humidité pas raccord ? Idem. Et si vous ne savez pas quoi faire du tout, la serre sait pour vous ! Professionnels, chercheurs, amateurs de plantes ou curieux : dans votre nouvel appart, vous aurez rapidement de quoi faire un exposé détaillé à vos potes ébahis, lors de votre prochain atelier rempotage à domicile.

D'ici là, vous trouverez plus de détails dans cette vidéo qui vous montre le fonctionnement de GHK :

Voir les commentaires

Le robot Stan de Stanley Roboticsgare votre véhicule sur les parkings d'aéroport

18 Mars 2019, 18:02pm

Publié par Grégory SANT

Un robot pourra garer votre voiture à l’aéroport de Gatwick à Londres

Une entreprise française, Stanley Robotics, a mis au point des robots appelés Stan, programmés pour garer les voitures des usagers des aéroports à leur place. L’idée est de faire gagner du temps aux voyageurs et d’obtenir un agencement optimal de l’espace sur les parkings. Le service va prochainement être mis en place sur l’un des parkings de l’aéroport de Gatwick à Londres.

Ces robots construits par Stanley Robotics, une entreprise française, sont une petite révolution dans le monde des aéroports. Les voyageurs n’auront plus qu’à laisser leur voiture dans un box dédié confirmant leur réservation de parking via un écran dans la cabine. La réservation de la place est liée au numéro de vol et par conséquent à la date du retour du voyageur.

Le robot Stan, doté d’une intelligence artificielle, peut ainsi ramener la voiture dans le box en temps voulu. Une fois la voiture placée dans la cabine, la voiture est scannée et le robot calcule dans quel espace il va pouvoir la ranger. Pas besoin de laisser vos clés, le robot Stan est capable de soulever la voiture pour aller la garer dans un espace adapté.

Si ce système facilite l’arrivée et le départ des voyageurs, cela permet surtout d’optimiser l’espace sur les parkings souvent saturés des grands aéroports. En effet, ce service permettrait de stocker 50 % de voitures supplémentaires sur un même parking. La zone B de l’aéroport de Gatwick peut actuellement accueillir 2 350 voitures quand elles sont garées par leur propriétaire.

L’idée est de supprimer 170 places normales pendant la période d’essai, ce qui laisserait l’espace pour 270 places automatisées. L’expérience débutera en avril pour s’achever fin août. Si l’opération est un succès, elle sera étendue aux parkings C et D de l’aéroport. Notons, cependant, que l’expérience n’est pas inédite puisqu’elle avait déjà été testée à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle à Paris ainsi que dans celui de Düsseldorf.

Voir les commentaires

Enceinte radio en béton éco-responsable par le Pavé parisioen

18 Mars 2019, 17:54pm

Publié par Grégory SANT

*Le CES de Las Vegas, la Maddy Keynote à Paris... sur chacun de ces événements, une enceinte en béton a retenu l'attention de chaque visiteur. Fondé en 2018 par 4 frères, Le Pavé Parisien commercialise la "première enceinte en béton nomade", comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Mais qu'est-ce qui la différencie des autres? Avec ce produit, Le Pavé Parisien n'a pas peur de l'obsolescence programmée. "C'est une enceinte entièrement réparable et recyclable", détaille au HuffPost son co-fondateur Pierre-Axel Izerable. Chaque composant peut être remplacé par une pièce neuve et recyclé.

Les créateurs ont aussi mis un point d'honneur à la fabrication de ces composants, qui sont tous 100% français: les hauts-parleurs sont produits dans la Sarthe, le béton fibré est fourni par l'entreprise française Vicat et la carte électronique est confectionnée près de Bordeaux. Ensuite, tout est assemblé à la main à Paris.

Pour le moment, 1000 enceintes sont en cours de production. Les 300 premières seront envoyées dès le printemps aux personnes ayant participé au financement participatif.

Voir les commentaires

SANTÉ 2030 : une analyse prospective de l'innovation en santé

15 Mars 2019, 19:04pm

Publié par Grégory SANT

Epigénétique, jumeau digital, microfluidique, CAR-T cells, diagnostic à partir de l’analyse d’une seule cellule…
L’accélération des innovations technologiques et thérapeutiques nécessite la transformation de notre système de santé. Comment serons-nous soignés en 2030, quelles seront les grandes transformations qui impacteront notre santé ?

Reposant sur la vision d’experts qui ont structuré leurs réflexions autour de 12 grandes pathologies et 14 vecteurs d’innovation qui vont, selon eux, façonner les progrès de la recherche et du diagnostic, cette étude exclusive montre à travers deux champs thérapeutiques majeurs -  le cancer et les maladies du cerveau - comment les transformations de l’écosystème de la santé révolutionneront la vie des patients.


Cette étude réalisée par le Leem avec le Think tank Futuribles, présente également la vision des défis posés aux entreprises du médicament et à leurs partenaires.  

Le document sur le lien : https://www.leem.org/publication/sante-2030-une-analyse-prospective-de-linnovation-en-sante

Voir les commentaires

Bugatti "La voiture noire"

15 Mars 2019, 18:52pm

Publié par Grégory SANT

Pour créer cet exemplaire exclusif destiné à un passionné de la marque française, les ingénieurs de chez Bugatti se sont bien sûr appuyés sur la Bugatti Chiron. Cette dernière ayant été récemment déclinée en une sérié limitée Chiron Sport « 110 ans Bugatti » à 20 exemplaires pour fêter les 110 ans du constructeur. La Voiture Noire génère néanmoins une silhouette encore plus élancée grâce à l’allongement de la proue.

La Voiture Noire est, sur le plan du design, très différente de la Chiron. De nouveaux boucliers et six sorties d’échappement la caractérisent entre autres. Quant à son arrête qui parcoure tout le toit, elle fait le lien avec la Type 57 SC Atlantic. Précisons également que ce bijou est composé essentiellement de fibre de carbone et qu’il a été assemblé à la main.

Comme vous l’aurez facilement compris, la motorisation de la Bugatti La Voiture Noire reprend celle de la Chiron, à savoir le W16 8.0 l quadri-turbo de 1 500 chevaux et 1 600 Nm de couple.

Pour conclure, avant de découvrir La Voiture Noire en vidéo, Étienne Salomé, designer chez Bugatti, nous la présente :

« Chaque élément a été fabriqué à la main. La caisse est en carbone apparent noir brillant avec un très fin maillage de fibres de carbone. C’est un matériau parfait dans sa conception. Nous avons passé beaucoup de temps à concevoir ce modèle, jusqu’à parvenir au point où nous ne pouvions plus rien améliorer. Pour nous, ce coupé est synonyme de perfection à la fois dans sa forme et dans ses finitions.

 

La rédaction

Photos : LesVoitures.com et Bugatti

Voir les commentaires

Un rover martien par Toyota

15 Mars 2019, 18:47pm

Publié par Grégory SANT

Toyota est un constructeur automobile japonais très connu. La conception de véhicules, c'est vraiment son rayon. Peu importe que ce soit un véhicule qui aille sur la Lune. La marque s'est associée avec l'agence spatiale japonaise pour mettre au point un rover habitable.Selon le planning actuel, ce rover devrait se poser sur la Lune en 2029. Avec ces six roues, il pourra transporter deux astronautes sur une distance d’environ 10 000 km grâce à la technologie de pile à combustible de Toyota et à l’énergie solaire. En taille, ce rover sera équivalent à deux minibus et offrira 13 mètres carrés d’espace habitable. Entièrement pressurisé, les astronautes pourront aussi retirer leur combinaison à l’intérieur.

Le rover sera envoyé sur la Lune avant l’expédition humaine. Il les rejoindra de manière autonome à leur arrivée. Nous sommes encore loin de l’idée d’avoir de vrais espaces habitables sur la Lune mais un rover pressurisé est clairement une amélioration notable dans ce domaine.

Voir les commentaires

La Mustang 1967 disponible en Lego

14 Mars 2019, 18:01pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

La Mustang 1967 disponible en Lego

14 Mars 2019, 18:01pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

Un Rembrandt recréé en réalité augmentée

14 Mars 2019, 17:55pm

Publié par Grégory SANT

Rembrandt réalité augmentée

Quelle place pour les nouvelles technologies dans le domaine artistique, face aux toiles de maîtres ? Ce secteur, parfois négligé, recèle toutefois de vraies merveilles comme « Rembrandt Reality ».

C’est une simple application qui vous ouvre un portail sur le temps et l’art, à travers l’une des plus célèbres œuvres du peintre hollandais qui acquiert une nouvelle dimension grâce à la réalité augmentée.

 

« Rembrandt Reality » une création 3D et en AR

« La leçon d’anatomie du docteur Tulp » est une des pièces les plus célèbres de Rembrandt. Cpendant, pour la voir de près, il faut aller au Mauritshuis de La Haye. Heureusement, l’institution s’est associée à une compagnie d’assurance et au studio Capitola VR pour l’amener dans votre salon. Avec votre smartphone, vous pourrez voir une véritable reproduction en 3D de la peinture dans votre salon, grâce à l’usage de l’ARkit ou de l’ARcore pour la gestion d’un portail.

Pour que vous puisiez avoir une idée du résultat, cette vidéo permet de comprendre un peu mieux l’idée. Le résultat se révèle bluffant visuellement, instructif et surtout facile d’usage, une caractéristique indispensable pour intéresser à l’art mais aussi à ce genre d’application en réalité augmentée. Vous pourrez zoomer pour observer les détails de la peinture de Rembrandt, vous rapprocher et écouter un petit guide audio afin de mieux comprendre l’œuvre et le processus créatif. L’application est disponible gratuitement sur iOS et Android. Vous n’avez donc rien à perdre, qu’attendez-vous pour vous lancer dans l’art du 17e siècle ? A vous de télécharger sur Android ici et sur iOS ici.

Voir les commentaires

Des start-up se font financer à tort pour des recherches sur l'IA

11 Mars 2019, 19:01pm

Publié par Grégory SANT

Intelligence artificielle (illustration).
Intelligence artificielle (illustration). — Pixabay / geralt

Le terme très populaire d’intelligence artificielle (IA) est aujourd’hui galvaudé. Selon une enquête menée par la société londonienne MMC Ventures auprès de start-up européennes spécialisées dans l’IA, 40 % d’entre elles n’ont démontré aucune preuve d’une véritable utilisation de cette technologie.

Sur les 2.830 entreprises interrogées, seules 1.580 ont réellement recours à l’IA dans le cadre de leurs activités. De nombreuses start-up qui prétendent développer des programmes d’apprentissage automatique ou de reconnaissance faciale utilisent en réalité de simples logiciels de traitement et d’analyse de données, explique le Financial Times.

Une confusion volontairement entretenue

Ce résultat illustre le phénomène de mode qui entoure l’intelligence artificielle, dont le potentiel intéresse beaucoup les investisseurs. Cette technologie bénéficie également d’un soutien conséquent de la part des personnalités politiques européennes, qui se traduit souvent par l’attribution d’aides financières.

On comprend mieux pourquoi les start-up ont intérêt à se faire passer pour des spécialistes de l’IA, une qualification qui leur permet de mobiliser 15 % à 50 % de fonds supplémentaires par rapport à une start-up classique. Le rapport suggère d’ailleurs que cette confusion est entretenue volontairement par les jeunes entreprises.

Le boom de l’intelligence artificielle n’en est encore qu’à ses débuts. Selon l’étude réalisée par MMC Ventures, 8 % des nouvelles entreprises européennes créées l’an dernier étaient des sociétés d’intelligence artificielle, en augmentation de cinq points par rapport à 2015.

Voir les commentaires