Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Des bébés en prêt en Equateur

19 Janvier 2015, 21:38pm

Publié par Grégory SANT

Image2

L’Equateur a lancé un vaste programme qui permet aux adolescentes d’expérimenter la situation de fille-mère…

Derrière le choc de cette annonce délirante se cache un enjeu de société : dans la maternité de Quito, 8 femmes enceintes sur 10 sont des ados, ce qui pose évidemment de lourds problèmes de société : éducation, structures des familles, pyramide des âges, …
Image3

Ce Tamagoshi grandeur nature est un petit robot destiné à simuler les besoins du bébé et en particulier les sollicitations sonores nuit et jour : des capteurs de présence sur le bébé détectent le changement de couches, le biberon, thermomètre, … et bien sûr la présence de la « mère » grâce au bracelet.

À lire les interviews des jeunes filles qui « subissent » l’essai, il est clair que ça ne donne pas trop envie !

Le programme a de toute évidence de vrais effets bénéfiques face à l’objectif visé. Néanmoins, la plus belle gratification que le « bébé » puisse offrir à sa « mère » étant le silence, on peut tout de même s’interroger sur l’image de la relation mère-enfant qui se construit par cet artifice…

http://www.realityworks.com/products/realcare-baby Source : capital-innovation.fr

Voir les commentaires

Potpurri 3 par 3 Dots Collective

19 Janvier 2015, 21:32pm

Publié par Grégory SANT

 

Source : mocoloco.com                                          

Voir les commentaires

Fleur de Shampooing : le shampooing sans flaconécologique

18 Janvier 2015, 19:04pm

Publié par Grégory SANT

Fleur-de-shampoing-Douce-Nature

Pas de flacon en plastique, pas d’aérosol, un petit format solide et pratique à transporter, serait-ce le nouveau shampooing écologique moderne ? Cette fleur de shampooing de Douce Nature est idéale notamment pour les cheveux gras, grâce à sa composition à base d’argile verte et d’ortie piquante bio qui régule l’excès de sébum. Mouillez les cheveux, frottez les avec la fleur, massez le cuir chevelu, rincez abondamment, et c’est fini !

Fleur-de-shampoing-Douce-Nature-4

Fleur-de-shampoing-Douce-Nature-3

Source : thetrendygirl.net

Voir les commentaires

Les voitures connectées au CES 2015

18 Janvier 2015, 18:57pm

Publié par Grégory SANT

Alors que le Consumer Electronic Show (CES) 2015 a refermé ses portes vendredi dernier, le moment est venu de dresser le bilan de ce que sera la voiture connectée de demain.

Avec onze constructeurs automobiles, et pas des moindres (Audi, Mercedes, Ford, Chevrolet, VW…), accompagnés d'une flopée de sous-traitants liés à l'automobile, l'édition 2015 du CES avait comme un parfum de salon automobile, voire de salon de tuning sur certains stands. Les deux tendances automobiles de ce grand salon high-tech ? La voiture connectée et la voiture autonome. Portraits-robot. 

 

Pas une mais des voitures connectées

Lors d'une discussion avec Fabrice Devanlay, responsable presse chez Ford France, sur la voiture connectée, celui-ci nous faisait remarquer à juste titre qu'il n'y a pas un type de voiture connectée, mais bien des voitures connectées. C'est aussi l'avis de Benoît Tiers, directeur général de Audi France, pour qui « tous les protocoles de conduite et multimédias sont désormais séparés » au sein d'une une voiture connectée.  Avec pour conséquence positive « un upgrade plus rapide des systèmes embarqués » qui fait que la voiture reste toujours « jeune ».
Mais qu'est-ce qu'une voiture connectée ? C'est un véhicule classique bardé de capteurs et de processeurs (Nvidia, Qualcomm, Intel) qui échange des informations avec l'extérieur (géolocalisation, vitesse, état du moteur et des pièces d'usure, pression des pneus, comportement et état du conducteur…). En retour, ce même véhicule peut recevoir des informations diverses et variées, comme l'état du trafic, la présence de dangers, être informé cinq secondes à l'avance lorsqu'un feu de signalisation va passer au rouge ou au vert (expérimentation en cours en Allemagne), la présence et le type de commerces aux alentours. Enfin, les voitures communiquent entre elles (V2V) afin de prévenir et d'anticiper un éventuel accident, surtout lors d'un freinage soudain ou tardif !

Golf Connect

Montre et smartphone, nouveaux outils de l'Automobile

Lors du CES 2015, la montre connectée et le smartphone étaient les produits star chez les constructeurs automobiles et les équipementiers. Ils ont trouvé en eux les remplaçants de la clef traditionnelle tout en ajoutant des fonctions. Ainsi chez Audi, le programme Mobile Key permet de verrouiller,  de déverrouiller et de démarrer sa voiture avec une montre connectée et un smartphone via le protocole NFC. Même démarche chez Vaelo avec le système InBlue, sauf que le Français préfère utiliser le Bluetooth. Les deux systèmes permettent également de générer des clefs virtuelles permettant de prêter son véhicule à qui que ce soit. Chez le coréen Hyundai, la montre connectée permet non seulement de connaître l'état de son véhicule (porte restée ouverte, feux allumés, géolocalisation) mais également de démarrer son véhicule à distance via la commande vocale alors que le smartphone permettra, via l'application dédiée blueLink, de démarrer ou d'arrêter le moteur à distance, de régler la température de l'habitacle, de verrouiller les portes et de géolocaliser sa voiture en cas de vol.

Audi RS7 Concept

L'Audi S7 dotée du système de clef mobile Mobile Key (montre + smartphone).


Montre Audi

La montre en question signée LG utilise la technologie NFC. Elle sera disponible d'ici deux à trois mois.
 

La voix et la main de son maître

Il y a 32 ans, apparaissait sur les télévisions françaises la série U.S K2000 où le héros Mickaël Knight sauvait la veuve et l'orphelin à l'aide de K.I.T.T, une voiture bourrée de nouvelles technologies et capable de tenir une conversation avec le conducteur. Si à l'époque cela relevait de la science-fiction, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Désormais, commande et reconnaissance vocales sont de mise avec notamment comme chef de file Nuance Communication, dont la technologie équipe plus de 100 millions de voitures dans le monde. Depuis, le système ne cesse d'évoluer puisque le conducteur n'est plus tenu de formuler des phrases ou des mots pré-enregistrés pour lancer des ordres. Par exemple chez Ford et son nouveau système Sync 3, il suffit de dire « j'ai faim » pour se voir indiquer tous les restaurants situés autour de sa position. Certes, on est encore loin de la discussion à bâtons rompus entre la voiture et son conducteur.

14C1450 074

Qui ne souvient pas K.I.T.T, la première voiture connectée, héroïne de K2000.


Kitt Bosch

Chez Bosch, K.I.T.T sert de voiture ambassadeur pour montrer ce que l'on peut faire avec une voiture connectée.


Chez Volkswagen, on a fait un combo entre tactile et gestuel à l'image de ce qui se pratique sur les consoles de jeux (Xbox, Playstation et Wii). Le concept de la Golf R Concept présenté au CES détone avec ses trois écrans (12,8 pouces, 12,3 pouces et 8 pouces) intégrés dans le tableau et la planche de bord. Ces trois écrans sont accompagnés d'une batterie de caméras. Le conducteur use du tactile ou de mouvements de la main pour ouvrir le toit ou les vitres latérales.  
 
Golf R Touch concept

NVIDIA, Qualcomm, Intel, nouveaux cerveaux


Avant, la voiture de papa, c'était quatre roues, une batterie, des bougies et des vis platinées. Mais ça c'était avant. Désormais, les voitures connectées, ce sont des kilomètres de câbles électriques pour transmettre les ordres et les informations. Et la pièce centrale de ce système, c'est le processeur. Avec une part croissante de l'électronique, les fondeurs tels que NVIDIA, Qualcomm et Intel sont les nouveaux cerveaux. Ici, pas de contrainte, les constructeurs veulent ce qu'il y a de meilleur. NVIDIA a fait sensation avec son tout nouveau Tegra X1 mais également ses systèmes futuristes PX (destiné aux véhicules autonomes avec douze caméras) et CX (dédié à l'infotainment, la navigation GPS, tableau de bord ludique…). Qualcomm n'est pas en reste avec sa solution dédiée Snapdragon 602A permettant d'offrir une connexion 4G/LTE à l'intérieur d'une voiture, de recharger les smartphones (WiPower), sans oublier la gestion d'écrans tactiles, la navigation et tout ce qui touche à la sécurité du conducteur et de son véhicule.

 
NVIDIA Trgra NVIDIA compte bien profiter de la manne que représente la voiture connectée. Son système Drive CX sert à gérer l'infotainment, la navigation GPS, les nouveaux écrans de tableau de bord à l'image de la nouvelle Audi TT.

 

 

La voiture autonome roule mais…


Vieux fantasme depuis l'invention de l'Automobile, la voiture autonome, celle qui est capable de se déplacer toute seule, existe et roule. Audi en a fait une démonstration éclatante avec sa RS7 Sportback Concept. D'abord sur le circuit d'Hockenheim en Allemagne lors de la dernière manche du championnat de DTM (voiture de tourisme) en octobre dernier, où la voiture a effectué à vive allure un tour complet du circuit sans aucune personne à bord. Puis juste avant la tenue du CES 2015, ce même véhicule a roulé, avec succès, pendant 900 kilomètres entre la Silicon Valley (Californie) et Las Vegas (Nevada) en version autonome mais avec des passagers. D'ailleurs, sur le CES, Audi présentait quatre générations de voitures sans conducteur. Autre constructeur fortement impliqué sur le créneau, Mercedes et sa futuriste F105 qui donne une vision de ce que pourrait être la voiture de demain : un cocon roulant. Le français Valeo avait lui aussi apporté dans ses bagages une voiture autonome (VW Golf) capable de distinguer les autres véhicules situés devant et freiner en cas d'urgence. Google Car n'a qu'à bien se tenir…  Mais il reste néanmoins un problème de taille : obtenir l'aval du législateur. Car la Convention de Vienne ratifiée par la France (1968) et de nombreux pays européens insiste sur le fait que le conducteur est le seul responsable à tout moment de son véhicule.

Audi voitures autonomes

Chez Audi, quatre générations de voitures vous contemplent.


Mercedes F105

Chez Mercedes, le futur est déjà là avec le concept car F105, véritable cocon roulant
 

CarPlay et Android Car, les deux sinon rien


Alors que l'on prédisait une guéguerre entre CarPlay (Apple) et Android Car (Google) pour savoir qui ferait main basse sur l'Automobile, il n'en est rien. Et pour cause, que cela soit du côté des constructeurs automobiles ou de celui des équipementiers, personne ne souhaite prendre position pour l'un ou pour l'autre. Intelligemment, ils font cohabiter les deux systèmes, à l'image du français Parrot et son autoradio double DIN RNB6. C'est également la voie choisie par Audi avec son nouveau SUV Q7 qui permet de choisir entre les deux systèmes. Chez Volkswagen aussi, on est pour la paix des ménages avec le système MIB II (Modular Infotainment Platform), qui laisse le choix entre CarPlay, Android Car et Mirror Link. Mais chez d'autres équipementiers, tels que Pioneer, Kenwood et JVC, vous avez la possibilité de sélectionner la station multimédia en fonction de l'OS de votre smartphone, sachant que les produits sont identiques en tous points.

Kenwood Android Car
 
Kenwood CarPlay

Blanc bonnet ou bonnet blanc, chez Kenwood comme chez Pionner ou JVC : choisissez votre station multimédia en fonction de votre OS.


Golf Connections OS

Chez Volkswagen, pas de discrimination, tous les systèmes (Mirror Link, CarPlay et Android Car) sont acceptés.

Conclusion


Cette édition 2015 a été riche en annonces de la part des constructeurs automobiles pour qui l'exercice est nouveau : il ne s'agit plus de présenter de nouveaux modèles mais de dire aux futurs clients que leur voiture, c'est un peu (beaucoup) leur smartphone, leur maison, mais sur quatre roues. On l'a vu, la voiture connectée est plus qu'une réalité, elle roule déjà et devrait dans les années à venir devenir encore plus ludique avec pléthore de services et de sécurité. Quant à la voiture autonome, il ne faut rien attendre de concret avant 2020 voire 2030.  

Source : lesnumeriques.com

Voir les commentaires

Un tout en un rétro

16 Janvier 2015, 20:59pm

Publié par Grégory SANT

YOU MIGHT FIND YOURSELF

Voir les commentaires

Création en impression 3D « Blooming Zoetrope Sculptures » par l'artiste John Edmark

16 Janvier 2015, 20:49pm

Publié par Grégory SANT

article_johnedmark4

John Edmark, artiste en résidence au sein de la galerie d’Autodesk à San Francisco, démontre dans une série de sculptures imprimées en 3D, dénommées « Blooming Zoetrope Sculptures », comment les Mathématiques peuvent donner naissance à de magnifiques illusions d’optique.

Les sculptures de John Edmark sont inspirées par l’angle d’or, un angle aux propriétés mathématiques dérivées du nombre d’or, très chère aux architectes, et que l’on retrouve à l’origine même de la création de la pomme de pin, d’un ananas, d’un artichaut ou bien d’un tournesol, aux formes géométriques si particulières.

article_johnedmark

En jouant sur la vitesse de rotation de la sculpture et celle de la prise de vue de la caméra, John Edmark dévoile une illusion d’optique envoûtante :

L’artiste explique « en imaginant ces sculptures, j’ai appliqué pratiquement la même méthode employée par la Nature. J’ai ajouté les appendices un à un en commençant par le centre, et en les positionnant à un angle de 137.5° par rapport à l’appendice précédent, à chaque fois un peu plus haut ou un peu plus bas. »

Aussi complexes qu’elles soient, les différentes formes ont été modélisées en 3D sous le logiciel Rhino par John, un travail minutieux qui a demandé de nombreuses heures de travail.

Une fois imprimées en 3D, les sculptures sont fixées sur un plateau et tournées au rythme de 550 rotations par minute. Une caméra filme alors la scène à la vitesse de 24 images par seconde avec un temps de pose de l’obturateur de 1/2000 de seconde. Dans ces conditions, l’illusion d’optique apparaît et laisse entrevoir un mouvement infini assez magique…

Un autre exemple de sculpture imaginée par l’artiste :

 

article_johnedmark5

Source : 3dnatives.com

Voir les commentaires

Système audio "V Speaker" par Oliver Staiano

16 Janvier 2015, 20:45pm

Publié par Grégory SANT

Le designer anglais Oliver Staiano nous propose ce magnifique système audio baptisé « V Speaker ».
Ce meuble offre une simplicité maximale et un minimalisme extrême. Tout fonctionne sans fil, même vos appareils mobiles peuvent être chargés juste en les posant sur le meuble.

Le rendu est vraiment haut de gamme, le tout rassemblé dans un meuble d’appoint réalisé en bois, Corian et feutre.

Source : journal-du-design.fr

Voir les commentaires

Creatura : une architecture flottante par Federico Forestiero et Mark Torrens

15 Janvier 2015, 19:24pm

Publié par Grégory SANT

L’été dernier, les étudiants en architecture Federico Forestiero et Mark Torrens ont confectionné en collaboration avec Beam Camp, le summer camp d’Hampshire, un véritable vaisseau flottant utilisable par des enfants et intitulé « Creatura ». L’appareil prend l’apparence d’une créature vivante et glisse, tel un monstre géant, dangereusement sur le lac.

 

Source : fubiz.net

Voir les commentaires

La traduction en réalité augmentée arrive sur Google Translate

15 Janvier 2015, 19:21pm

Publié par Grégory SANT

Le New-York Times annonçait lundi par voies détournées l'arrivée prochaine d'une mise à jour d'importance pour Google Translate. Mountain View le fait aujourd'hui bien officiellement sur le blog de l'application de traduction.

Toutes les prédictions sont justes, avec une nouvelle fonctionnalité qui risque d'être bien pratique à l'étranger : la traduction des textes autres panneaux en en réalité augmentée. Il suffit de pointer son capteur photo en direction d'un panneau pour qu'il soit traduit dans sa langue, pour peu que l'on soit Anglais, Français, Allemand, Italien, Portugais, Espagnol ou Russe. 

Comme prévu également, l'application pourra traduire la voix en direct, mais seulement à l'écrit. On pourra donc sous-titrer son interlocuteur dans la vraie vie. Il faudra évidemment disposer d'une connexion internet pour que tout cela fonctionne, ce qui veut dire de la 3G/4G à l'étranger. En d'autre termes, les fonctions sont à utiliser avec parcimonie surtout si votre forfait n'inclut pas de data à l'étranger. L'update est déjà en cours de déploiement pour iOS et Android mais la disponibilité effective peut s'étaler sur quelques jours.

Source : cnetfrance.fr

Voir les commentaires

NoPhone : l'ersatz de l'iPhone

15 Janvier 2015, 19:17pm

Publié par Grégory SANT

Le NoPhone est un peu au téléphone, ce que la cigarette électronique est à la gauloise blonde : le geste, sans la substance.

NoPhone ne remplace donc pas votre téléphone. Car il ne vous permet pas de passer un coup de fil. Ni même d'envoyer un sms. Et encore moins d'aller sur Internet. NoPhone ne sert à rien...sinon à vous aider à vous défaire du réflexe-téléphone en douceur. Plutôt que d'enfouir votre téléphone au fond de votre sac en espérant faire preuve de détermination et de craquer une minute plus tard pour vérifier vos notifications devant vos amis qui étaient en train de vous parler, NoPhone vous propose d'avoir en face de vous ce petit bloc noir design posé sur une table, comme un iPhone. Finis les problèmes de batterie. Finis les hors-forfaits. Vous pouvez même vous le faire voler sans danger à la place du vrai ! Et pour le « selfie upgrade », il est livré avec un miroir intégré.

Source : soonsoonsoon.com

Voir les commentaires