Amazon travaillerait sur des « centres aériens de traitement des commandes », ce terme ne vous dit certainement rien, il s’agit en fait d’entrepôts dirigeables. Vous avez bien lu, dans le cadre de son projet de livraison par drone Amazon a décidé que la solution la plus pertinente serait d’entreposer les colis dans le ciel.

Le géant du commerce électronique n’en finira plus de nous étonner avec ses projets futuristes. Après avoir mis au point son service de livraison par drone Prime Air, dont une première livraison a eu lieu il y a quelques jours en Angleterre, cette fois il explique vouloir créer des entrepôts volants à partir de dirigeables.

Un concept révolutionnaire pour optimiser la livraison par drone

Le ciel des grandes villes pourrait compter un jour de grands dirigeables transportant des milliers de produits Amazon, qui seraient ensuite livrés par des drones faisant la liaison entre le ciel et le sol. Amazon explique que les avantages à disposer d’un entrepôt dans le ciel des zones urbaines, c’est que les drones devront survoler moins de zones habitables, faire des liaisons nettement plus rapidement qu’en rejoignant un centre de stockage en périphérie des villes.

De plus, ces dirigeables pourraient se déplacer, il est donc facile d’imaginer qu’en cas de concert ou de rencontre sportive, l’entrepôt se déplacerait et les milliers de clients au sol pourraient se faire livrer des produits. Niveau rentabilité, Amazon serait également gagnant car non seulement ces centres aériens de traitement des commandes permettraient de livrer plus rapidement les clients et en plus grand nombre, mais les dirigeables seraient aussi de merveilleux supports publicitaires aussi bien visuels, que sonores.

D’après le concept d’Amazon, un centre de traitement géant au sol créerait des paquets de colis adaptés à un secteur urbain, un mini-dirigeable se rendrait vers le dirigeable principal au-dessus de la ville, qui répartirait les colis à une armée de drones, qui feraient ensuite des allers et retours entre le ciel et la terre. Il faudra désormais attendre pour voir si la société de Jeff Bezos concrétisera ce projet complétement fou, mais réellement visionnaire.

entrepôt volant d'Amazon - brevet

 

Source : smartdrones.fr